Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à PARIS 3ème

Paris 3ème

Dès le XVème siècle, l’actuel 3ème arrondissement fut un secteur marchand, une vocation qui demeure aujourd’hui avec plus 3000 établissements industriels, commerciaux ou artisanaux.

Paris 3ème

Par Pierre Grammat - Publié le 03/04/2013

  • Département : Paris (75)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

707€

Les biens en vente

469 367€

Aux origines de Paris, le territoire du 3e arrondissement n’était que marécages inhabités et il fallut attendre la fin du premier millénaire pour qu’il se développe même si l’abbaye Saint-Martin-des-Champs s’y était déjà implantée. Les moines Templiers y acquirent de nombreux terrains qu’ils asséchèrent et aménagèrent, ceignant de murs leur domaine qui se lotit peu à peu, petite ville fortifiée en dehors de Paris. Au XIVe siècle, Charles V ne souhaita plus résider sur l’île de la Cité mais à l’hôtel Saint-Pol, et fit établir de nouvelles fortifications autour de Paris qui inclurent ce territoire oriental de la capital.

Une vocation commerciale et artisanale.
Une installation royale qui entraîna celle de seigneurs et de serviteurs de l’Etat mais aussi de financiers et de négociants. A partir du XVe siècle, bâtiments publics et constructions privées s’y multiplièrent, notamment la place Royale au début du XVIIe siècle, actuelle place des Vosges. Après la parenthèse versaillaise qui priva Paris de ses aristocrates, le 3e arrondissement recouvra sa vocation commerciale et artisanale, substituant à ses anciens habitants prestigieux une population populaire. Epargné par les travaux de reconstruction de Haussmann, l’arrondissement conserva cette caractéristique jusqu’à nos jours.

L’origine du nom des 4 quartiers administratifs du 3e arrondissement.
Si le nom de certains quartiers historiques ont perduré jusqu’à nos jours, les quatre quartiers administratifs qui composent aujourd’hui chaque arrondissement ne correspondent pas forcément à l’usage populaire et séculaire des Parisiens.

- Arts-et-Métiers : le Conservatoire national des arts et métier fut fondé à la Révolution pour promouvoir les procédés industriels nouveaux.

- Enfants-Rouges : l’hôpital des Enfants-Dieu fut créé au XVIe siècle par Marguerite de Navarre, un nom que le populaire transforma en Enfants-Rouges en raison de la couleur de l’uniforme des pensionnaires.

- Archives : les archives impériales (puis nationales à la chute de l’Empire) furent installées dans l’hôtel de Soubise par Napoléon.

- Sainte-Avoye : chapelle établie à la fin du XIIIe siècle, dédiée à Avoye de Sicile, martyr du IIIe siècle, qui servait à la pratique religieuse d’une communauté de veuves pauvres.

Le 3e arrondissement aujourd’hui.
Le 3e arrondissement abrite 35000 habitants, soit 1,6% de la population parisienne, sur 117 hectares dont 10% en espaces verts sans compter les squares et jardins privés. Un secteur de petites rues du Paris historique, dont une partie du Marais, avec des maisons anciennes et une majorité d’immeubles construits avant la Première Guerre mondiale, qui présente la particularité de comporter des petits appartements pour l’essentiel. L’arrondissement comprend de nombreux musées et centres culturels mais aussi le marché des Enfants-Rouges depuis le début du XVIIe siècle, ce qui en fait le plus vieux de la capitale.

Pour en savoir plus sur le découpage de Paris...
A l’origine, Paris se divisait en quartiers, une division naturelle qui suivait le découpage de la zone en quadrants délimités par les points cardinaux. Ainsi trouvait-on initialement 4 quartiers : Ile de la Cité, Saint-Jacques de la Boucherie, la Verrerie, la Grève, qui furent portés à 8 au XIIIe siècle avec l’ajout de Sainte-Opportune, Saint-Germain-l’Auxerrois, Saint-André et place Maubert puis, deux cents ans plus tard, à 16 sous Henri III. Finalement, Paris connaissant une forte expansion, le nombre de quartiers fut porté à 20 le 14 janvier 1702 par le conseil du roi. Il fallut attendre la Révolution pour que cette notion de quartier disparaisse, temporairement, pour se muer en 60 districts bientôt réduits à 48 sections groupées par 4 au sein de 12 arrondissements.

20 arrondissements et 80 quartiers administratifs.
Des arrondissements parisiens qui furent portés à 20 en 1860, suite à l’annexion des faubourgs et villages situés entre l’enceinte de Thiers et celle des Fermiers généraux, leur numérotation s’effectuant en partant du centre de la capitale, en suivant la forme d’un escargot, et non plus de gauche à droite et de haut en bas comme c’était le cas précédemment. Chaque arrondissement fut alors doté de 4 quartiers administratifs qui ne sont plus guère utilisés aujourd’hui que par la Préfecture de police pour l’implantation de ses commissariats, les Parisiens préférant conserver leurs anciens usages.

 

 

Plus d'infos sur les autres arrondissements de Paris :


1er  |  2ème  |  4ème  |  5ème  |  6ème  |  7ème  |  8ème  |  9ème  |  10ème  |  11ème  |  12ème  |  13ème  |  14ème  |  15ème  |  16ème  |  17ème  |  18ème  |  19ème  |  20ème

Nos experts à PARIS

Informations sur l'immobilier à PARIS

PARIS Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir PARIS

  • Prix moyens constatés en région ILE-DE-FRANCE

  • Biens à vendre à PARIS 3ème

    • Les habitants de PARIS 3ème

      • Taux d'impositions à PARIS 3ème

        PARIS : Les dernières exclusivités en vente

        * Frais d'agences inclus hors frais de notaire.

        PARIS : Les dernières exclusivités en location

        * Provision pour charges incluse.

        Les annonces de biens aux alentours de PARIS