Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Les Français conservent le goût du commerce de proximité.

Par Pierre Grammat - Publié le 06/05/2019

Les Français conservent le goût du commerce de proximité.

Alors que l’État s’inquiète de la désertification des centres-villes et propose un plan « Action Cœur de ville » pour y remédier, une enquête étudie la relation des Français avec leurs commerces de proximité.

Des déclarations d’intentions…

En cette année 2018, les enquêtes et autres études se multiplient pour connaître la relation des Français avec leurs commerces de proximité. Les fréquentent-ils aussi souvent qu'auparavant ? S’inquiètent-ils de leur avenir ? Que faudrait-il pour qu’ils achètent davantage dans ces boutiques proches de chez eux ? Autant de questions auxquelles il n’existe évidemment pas de réponses absolues. D’ailleurs, dans chacune de ces enquêtes, on s'aperçoit que nos compatriotes ont un discours qui ne correspond pas forcément avec leurs habitudes du quotidien. Car s’ils prétendent tous adorer leurs magasins et prestataires de services de proximité, ils sont en majorité les premiers à se précipiter en périphérie des villes pour profiter des avantages des grands centres commerciaux.

 

C’est le bouche à oreille qui compte !

Ainsi, grâce à cette enquête menée par l’institut Harris Interactive, apprend-on qu’un Français sur deux se rend dans un restaurant au moins une fois par mois (ou dans un bar !) et tout aussi régulièrement dans un établissement de loisir tel qu’un cinéma, et que pour un quart d’entre eux, une visite mensuelle dans un institut de beauté (coiffeur inclus) est une réalité. Plus étonnant, à l’heure de l’information 2.0, on constate que la découverte de ces établissements se fait par le bouche à oreille pour 8 sondés sur 10 même si 6 sur 10 déclarent s’informer sur internet. À cet égard, l’âge des personnes sondées entre en ligne de compte car si 90% des jeunes s’informent via leur smartphone, leurs aînés s'avouent sensibles aux moyens de communication plus traditionnels même si l’ordinateur occupe désormais une place de plus en plus importante.

 

L’argument du prix demeure primordial.

Chose remarquable, qui laisse entrevoir un futur clément, plus d’un Français sur deux souhaiterait obtenir davantage de renseignements sur les services et commerces proches de son domicile. Ce qui présage un vaste champ de recrutement et de fidélisation de clientèles pour ces commerçants et artisans si tant est qu’ils ne répugnent pas à employer les technologies numériques actuelles. Cependant, les personnes interrogées indiquent que le facteur coût (promotions, opérations spéciales…) reste prépondérant dans leurs décisions d’achats ainsi que la recommandation d’un proche, comme nous l’indiquions précédemment.

 

Prêts à acheter davantage en centre-ville.

En résumé, les Français sont demandeurs d’informations sur leur environnement (qu’il s’agisse de ventes de marchandises ou de prestations de services) et assurent être prêts à fréquenter davantage leurs commerces de proximité si ceux-ci jouent le jeu de l’information d’une part et de la compétitivité des prix d’autre part. Et les nombreuses opportunités de l’internet devraient y contribuer largement si les acteurs de centre-ville en tirent profit.

 

Vous pouvez télécharger le dossier de cette étude sur le site de Harris Interactive (format pdf).



Plus de 10.000 biens Entreprise et Commerce disponibles sur notre site
Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Faites estimer gratuitement votre affaire par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées

Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Century 21 collecte des données à caractère personnel afin de permettre au service réclamation de traiter au mieux votre demande. Les données mentionnées d'un * sont obligatoires. Conformément à la règlementation, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité, d'effacement, de limitation du traitement et d'opposition au traitement. Ces droits peuvent être exercés à l'adresse . Pour plus d'information cliquez ici.

Les dernières exclusivités Entreprise et Commerce

* Frais d'agences inclus hors frais de notaire.