Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Immobilier à VERDUN

Verdun

Si le site de l’actuelle Verdun fut indubitablement habité bien avant notre ère, notamment par des Celtes, ce ne fut qu’à la colonisation romaine que la localité apparut dans l’Histoire.

Verdun

Par Pierre Grammat - Publié le 08/04/2019 - Mis à jour le 08/04/2019

  • Département : Meuse (55)
  • Région : LORRAINE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

546€

Les biens en vente

149 633€

Une christianisation précoce.

Du fait de sa situation géographique, sur un piton rocheux, l’endroit fut choisi par les Romains pour établir un castrum qui se mua rapidement en un centre de commerce très actif grâce à la navigation sur la Meuse bien sûr, mais aussi grâce aux voies tracées par les nouveaux maîtres des lieux. Précocement christianisée dès le IVe siècle, Verodunum devint épiscopale mais à la chute de l’Empire connut les dévastations des invasions barbares, parmi lesquelles celle des Francs qui s’y installèrent. Au cœur de l’Austrasie, devenue comté, Verdun poursuivit son développement économique, nullement affectée par les découpages administratifs successifs advenus à la mort de Charlemagne puis à celle de Lothaire.

 

Une des villes de la province des Trois-Évêchés.

Au Xe siècle, la région relevait du Saint Empire romain germanique, ce qui favorisa une relative autonomie et donc sa prospérité. À Verdun, après bien des luttes de pouvoir avec les comtes du cru, ce furent finalement les évêques qui administrèrent la cité lorraine. Puis ce furent au tour des bourgeois de montrer des velléités d’indépendance et d'affronter la toute puissante Église, ce qui conduisit à de nombreuses destructions. Néanmoins, jusqu’aux premières décennies du XIVe siècle, l'agglomération ne cessa de croître et finit par obtenir le statut de ville libre, tout en relevant cependant de l’Empire. Par la suite, ce fut l’occupation française au XVIe siècle, qui ne ralentit en rien son essor ni son prestige intellectuel et religieux. Au milieu du XVIIe siècle, l’évêché de Verdun revint à la couronne de France et en constitua un important élément défensif aux marches du Saint Empire. Corollaire, la province souffrit durement des affres de la guerre européenne de Trente Ans.

 

Le symbole de la Première Guerre mondiale.

Pour autant, ce n’en était pas fini des malheurs de la ville qui subit l’invasion prussienne de 1792 et la défaite de 1870. La cité lorraine, transformée peu à peu en place fortifiée, abrita jusqu’à 30 000 soldats au moment de la déclaration de la Grande Guerre. Et devint le symbole de ce conflit par la bataille héroïque qui y fut menée. Verdun en sortit gravement endommagée et dut se reconstruire tout au long de l’entre-deux-guerres. La Seconde Guerre mondiale lui fut plus clémente mais elle n’en demeura pas moins occupée jusqu’à 1944 avant d'abriter pendant une vingtaine d’années l’une des bases de l’armée américaine en Europe. Peu favorisée par la révolution industrielle mais néanmoins touchée par le ralentissement économique de la fin du XXe siècle, la ville s’orienta vers les activités tertiaires et le tourisme mémoriel.

 

Une commune au patrimoine hétérogène.

Verdun présente un indéniable attrait historique grâce à son patrimoine architectural dont un grand nombre est inscrit aux Monuments historiques, pour l’essentiel religieux avec plusieurs chapelles, la cathédrale Notre-Dame ou l’abbaye Saint-Paul du XVIIe siècle, mais également militaire avec la citadelle souterraine du XVIIe siècle réaménagée par Vauban et les fortifications, ou bien encore civil avec notamment l’hôtel de ville du XVIIe siècle et le Centre mondial de la paix hébergé dans l’ancien palais épiscopal du XVIIIe siècle.

Les Verdunois profitent d’établissements scolaires jusqu’au lycée (général, technologique et professionnel), d’un hôpital, de tous les équipements sportifs d’une grande agglomération dont un centre aquatique, mais aussi d’infrastructures culturelles avec un théâtre à l’italienne, un conservatoire de musique et de danse, et un cinéma.

 

Un lieu du souvenir.

Entre Paris et Strasbourg, à 60 km de Metz et à peine plus de Nancy, Verdun occupe une situation géographique européenne de choix, à quelques encablures seulement de quatre frontières, avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et la Suisse. Au centre d’une immense forêt domaniale de plus de 10 000 hectares, elle est parfaitement desservie par la route et le train. Par ailleurs, la municipalité entreprend depuis plusieurs années la réhabilitation de son habitat afin de le rendre davantage homogène dans un parc immobilier composé à 42 % de maisons individuelles où se côtoient hôtels particuliers des XVIIIe et XIXe siècles, bâtiments collectifs et constructions récentes.

Nos experts à VERDUN

Informations sur l'immobilier à VERDUN

Immobilier à Verdun : Pour aller plus loin

VERDUN Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir VERDUN

  • Prix moyens constatés en région LORRAINE

  • Biens à vendre à VERDUN

    • Les habitants de VERDUN

      • Taux d'impositions à VERDUN

        VERDUN : Les dernières exclusivités en vente

        Les annonces de biens aux alentours de VERDUN