Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Commerces de proximité : les attentes des Français.

Par Pierre Grammat - Publié le 29/04/2019

Commerces de proximité : les attentes des Français.

Une étude récente Havas / Paris Retail week révèle les grandes tendances du commerce de demain avec, sans surprise, l’annonce d’une prépondérance toujours plus forte du numérique.

Cependant, il apparaît que les « pure players » (magasins uniquement sur internet) ne seront pas forcément les maîtres du jeu dans le futur et que les boutiques « physiques » ont encore de beaux jours devant elles. Si tant est qu’elles sachent s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des Français.

 

Acheter de n’importe où, tout le temps.

Les chiffres démontrent le vrai engouement de nos compatriotes pour les achats en ligne puisqu’ils déclarent à plus de 40% qu’ils pourraient se passer de magasins physiques, ce qui ne manque pas de sens puisque les mêmes personnes interrogées affirment, pour les trois quarts d’entre elles, qu’elles souhaitent commander depuis n’importe quel endroit et à tout moment. Ce qu’elles font d’ailleurs, pour une majorité d’entre elles, sur leur smartphone le plus souvent. Nonobstant cela, nos concitoyens s'avouent sensibles aux efforts qu’entreprennent les « vrais détaillants » pour demeurer dans la course. Tout n’est donc pas perdu pour le commerce de proximité !

 

La machine qui parle.

Autre sujet de l’étude, la position des Français face à la technologie du « conversationnel », autrement dit la possibilité de parler à des objets pour contrôler des machines. Dont le meilleur exemple consiste à dicter à son smartphone pour rédiger un SMS plutôt que d’utiliser maladroitement le minuscule clavier de celui-ci. Ils sont ainsi 6 sur 10 à penser que ces analyseurs vocaux pourraient dès à présent remplacer touches et écrans tactiles car ils facilitent la vie. Plus fort encore (plus inquiétant ?), un quart des moins de 35 ans estiment qu’ils pourraient s’adresser à un dispositif conversationnel comme ils le feraient avec un ami… Quoi qu’il en soit, cela prouve a minima l’importance que revêtiront ces commandes vocales dans les années à venir.

 

Mieux consommer, au moins dans les intentions.

Troisième point majeur de l’enquête, et bien que leurs comportements ne corroborent pas toujours leurs assertions, 8 Français sur 10 se disent plus attentifs à l’impact sur l’environnement des produits qu’ils achètent. Et même un peu plus à croire que ces mêmes marchandises sont dangereuses pour leur santé ! Corollaire, un tiers des personnes questionnées n'accorde aucune confiance à la grande distribution pour les aider à mieux consommer. Là encore, cette exigence de conseils et d'articles de qualité devrait, à l'avenir, privilégier le commerce de proximité, davantage apte à les prodiguer face à l’indolence des pure players à cet égard.

 

La protection des données compte aussi.

Alors que le gouvernement français vient d'instaurer le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), 21% des sondés de la consultation menée par Havas assurent ne pas éprouver d’inquiétudes à communiquer des renseignements confidentiels tandis que 63% déclarent être prêts à payer plus cher si la marque ou le magasin qui les approvisionne fait montre d’éthique dans la gestion de ces données.

 

Big Brother ne fait plus peur ! Et tout simplement incroyable, 15 % des 18-24 ans accepteraient de s’implanter une puce dans leur corps en lieu et place de leur carte bancaire, de leur titre de transport ou encore de leur badge de pointage dans l’entreprise ! Apparemment, ces jeunes compatriotes n’ont pas eu connaissance du Big Brother du roman « 1984 » de George Orwell…

 

La dure réalité des prix.

Enfin, dernier aspect examiné par cette étude, est abordée la relation des consommateurs avec les prix. En fait, les réponses apportées par les sondés s’avèrent sans ambiguïté : le coût s'avère un facteur déterminant au moment de consommer, 8 Français sur 10 indiquant qu’ils se montrent de plus en plus exigeants à ce sujet. Ils estiment même, pour 75 % d’entre eux, qu’un prix élevé ne se conjugue pas obligatoirement avec la qualité. Un jugement poussé dans ses extrêmes, pour deux tiers d’entre eux, qui pensent que le sur-mesure devrait afficher le même tarif qu’un produit usiné en masse !

 

Une vraie opportunité pour le commerce de proximité.

Pour conclure, on peut déduire de ce sondage que les commerces de proximité conservent une vraie marge de manœuvre pour perdurer grâce à leur aptitude à fournir du service personnalisé et du conseil. Leur reste à réinventer leurs rapports avec leur clientèle, de proposer de vraies plus-values, et de tirer profit de la révolution numérique qui s’installe plus que jamais dans l’acte d’achat d’aujourd’hui et, bien sûr, de demain.



Plus de 10.000 biens Entreprise et Commerce disponibles sur notre site
Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Faites estimer gratuitement votre affaire par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées

Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Century 21 collecte des données à caractère personnel afin de permettre au service réclamation de traiter au mieux votre demande. Les données mentionnées d'un * sont obligatoires. Conformément à la règlementation, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité, d'effacement, de limitation du traitement et d'opposition au traitement. Ces droits peuvent être exercés à l'adresse . Pour plus d'information cliquez ici.

Les dernières exclusivités Entreprise et Commerce

* Frais d'agences inclus hors frais de notaire.