Agences immobilières CENTURY 21 : immobilier, achat, vente, location et activités de gestion immobilière
ALBI

Albi

Publié le 29/11/2012 - Mis à jour le 24/11/2016
Si la région fut habitée de tous temps, ce furent apparemment les Gaulois qui créèrent le village d’Albi, plus ou moins romanisé un siècle avant notre ère, ...
Informations
Département : Tarn (81)
Région : MIDI-PYRENEES
Population :
Propriétaire : (source : Insee)
Les biens à louer
Région : MIDI-PYRENEES
Prix moyen du marché : 721 €
Les biens en vente
Région : MIDI-PYRENEES
Prix moyen du marché : 169 560 €

...une ville portuaire qui tirait profit d’un commerce florissant, d’un important transit de voyageurs, d’une agriculture céréalière. Siège d’un évêché dès le Ve siècle, conquise par les Wisigoths puis par les Francs, Albi devint vicomté au Xe siècle, passant de main en main au gré des successions. Centre économique et politique puissant au Moyen Age, âprement disputée par les comtes de Toulouse, les vicomtes d’Albi et l’évêché, la cité tarnaise devint le centre de la lutte contre les Cathares, également appelés Albigeois, qu’une véritable croisade à la demande du pape se chargera d’exterminer.
    


Un centre économique et culturel.
Albi n’en poursuivit pas moins sa croissance et connut une nouvelle prospérité grâce à l’exploitation du pastel, une plante herbacée qui permet de fabriquer de la teinture bleue, et dès le XVe siècle à l’implantation d’une imprimerie. Et s’urbanisa avec demeures somptuaires et hôtels particuliers des riches notables avant que guerres de Religion et déclin de la production du pastel n’entraînent le déclin de la ville, à peine freiné par le textile et les briqueteries qui fournissaient le matériau de construction de celle qu’on appellera « la ville rouge ». Une économie également mise à mal par la défaite de 1870 avant que le XXe siècle n’en marque un nouvel essor.


Une ville d’innovations.
Au XIXe siècle, Albi comptait douze mille habitants environ, avec une économie basée sur l’extraction de charbon, la métallurgie, les minoteries et moulins installés sur le Tarn, la fourniture textile pour les troupes. Aujourd’hui, deuxième pôle économique de la région, pôle d’innovation pour les nouvelles énergies, Albi abrite plus de deux mille entreprises au sein de quatorze zones d’activités industrielles, artisanales, commerciales sur une cinquantaine d’hectares avec laboratoires pharmaceutiques, équipementiers aéronautiques, verrerie, chimie et bien sûr tourisme.


La patrie de Toulouse-Lautrec.
La préfecture du Tarn recèle un remarquable patrimoine culturel avec, notamment, deux musées, une riche bibliothèque fruit de l’histoire de l’imprimerie à Albi, mais aussi la cathédrale Sainte-Cécile du XIVe siècle, le palais épiscopal de la Berbie du XIIIe siècle, le Pont-Vieux du XIe siècle, la collégiale Saint-Salvi, l’hôtel de ville du XVIIe siècle. Par ailleurs, les Albigeois profitent d’innombrables équipements publics dont un centre universitaire, une école européenne de l’art et des matières unique en France, d’un conservatoire de musique et de danse, d’un centre d’art contemporain mais aussi de plus de cent trente équipements sportifs sur près de deux cents hectares.


Classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
Autour de sa cité épiscopale se déploie une étonnante architecture largement composée de briques avec d’innombrables hôtels particuliers du XVIe au XVIIIe siècles, mais aussi des maisons du XIIe siècle, de riches demeures de marchands. Composé à 58% de maisons individuelles, le parc immobilier albigeois recèle un habitat postérieur à la dernière guerre pour les trois-quarts, mêlant grands ensembles et secteurs résidentiels en périphérie.
 

 

En savoir plus sur "la maison albigeoise"

 

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous

ALBI Les agences CENTURY 21 et les points d’intérêt dans la commune

Sélectionnez vos centres d'intérêts

Découvrir ALBI