1. Immobilier
  2. conseil entreprise et commerce
  3. Acheter une entreprise, un commerce

Action Cœur De Ville : L’État Souhaite Revitaliser Les Villes Moyennes.

Publié le 31/08/2018 - Mis à jour le 31/08/2018
Après des décennies de favoritisme envers les hypermarchés et les centres commerciaux en périphérie, l’État s’inquiète de la désertification des communes moyennes. Et lance le plan « Action Cœur de ville ».

Un financement de 5 milliards d’euros.

Le constat est sévère : les villes moyennes se meurent en France au profit des métropoles. Or, elles représentent pratiquement un quart de la population avec, pour la plupart d’entre elles, des taux de chômage et de pauvreté supérieurs à la moyenne nationale. L’idée de ce nouveau programme, doté d’un financement global de 5 milliards d’euros sur cinq ans, vise à redynamiser leur centre-ville certes mais aussi à régler les multiples problèmes d’habitat, de commerce, de transport qui affectent ces communes. Sont ainsi prévus le groupement de producteurs pour un projet alimentaire local, la rénovation de l’immobilier, la création d’écoquartiers ou encore la réhabilitation des centres-villes.

 

Le retour des commerces en centre-ville.

Ce plan Action Cœur de ville met en commun les ressources des collectivités territoriales mais également celles d’actions privées ou nationales. À l’initiative financière du dispositif, on retrouve notamment la Caisse des dépôts et consignations, l’Agence nationale de l’habitat, tandis que des exonérations fiscales pendant trois ans sont envisagées, entre autres pour les repreneurs de magasins en centre-ville. De façon à favoriser ces implantations, si importantes à la revitalisation des agglomérations moyennes, des postes de « manager du commerce en centre-ville » seront créés en vue d’assurer le suivi des stratégies commerciales locales.

 

Rénover et réhabiliter l’habitat.

Afin d’inciter à la rénovation des logements, 1 milliard d’euros sont mobilisés sur cinq ans pour aider à la réhabilitation et à l’amélioration énergétique du parc immobilier. De surcroît, le prêt à taux zéro (PTZ) est aujourd'hui en discussion de façon à prendre en compte les besoins des villes moyennes, essentiellement pour la modernisation des immeubles anciens devenus insalubres. La remise sur le marché de ces habitations, par la vente ou la location, devrait participer du retour des salariés en centre-ville, notamment des jeunes actifs. Dans le même ordre d’idée, au dessein de rendre plus attractives ces municipalités, la fibre optique y sera prochainement généralisée pendant que leur accessibilité routière serait améliorée pour remédier à la faible présence de transports publics.

 

À l’heure où la crise du logement est endémique en France, cette revitalisation immobilière des villes moyennes ne pourra que renforcer l’offre et encourager les Français à s’installer ou à réaliser des investissements locatifs au cœur de ces communes aux riches patrimoines et à l’indéniable douceur de vivre.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous