Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

Cession, achat, vente fonds de commerce, PME, locaux et bureaux

Mon compte

Reprendre un restaurant : tous les conseils (2)

Par Christel Villedieu - Publié le 17/08/2015

Reprendre un restaurant : tous les conseils (2)

Dans la première partie de cet article, nous avons abordé les principaux points à évaluer lors de la reprise d’un restaurant. Poursuivons avec les normes et réglementations.

Vous vous doutez bien qu’un restaurant doit répondre à des normes strictes d’hygiène car le restaurateur est le seul responsable de la qualité des produits servis à ses clients. A ce sujet, sachez qu’un membre du personnel au moins doit avoir été formé aux règles d’hygiène alimentaire[1]. N’hésitez pas à cet égard à vous faire accompagner par votre Chambre de commerce locale ou par le Centre de formalités des entreprises de votre région. En bref, assurez-vous que votre futur établissement respecte les réglementations et législations en vigueur.

Encore des contraintes, toujours des contraintes…

Tout établissement recevant du public est soumis à des dispositions de sécurité (incendie, enfumage…) qui s’avèrent particulièrement cruciales dès lors qu’on est en présence d’une cuisine. A ce propos, n’oubliez pas que si vous entamez des travaux, vous devrez obtenir un nouvel agrément par les services de la préfecture. Par ailleurs, si votre établissement bénéficie d’une terrasse qui empiète sur le domaine public, l’obtention d’une autorisation de la mairie sera requise. Une administration qui saura certainement, en cas d’acceptation, vous réclamer une redevance annuelle. Pour terminer, sachez qu’un restaurant, à l’instar de tout débit de boissons alcoolisées, doit être muni d’une licence. A ce sujet, référez-vous à l’article Reprendre un bar, vous y trouverez de nombreux renseignements utiles.


Se faire connaître à tout prix.

Quel que soit le type de votre restaurant (déjeuner servi aux travailleurs du secteur, spécialités régionales, snacking, etc.), vous devrez en assurer la publicité. A cela, nulle recette car ces actions dépendent de paramètres multiples, tous propres à votre établissement. Quoi qu’il en soit, votre présence dans les guides touristiques et/ou les supports locaux ne peut être qu’un avantage. Aussi, dans votre prévisionnel, n’omettez pas ce budget communication et marketing qui vous permettra, surtout dans les premiers mois, de faire connaître et reconnaître votre restaurant. De surcroît, une animation à minima sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Google +, vous offrira une vitrine à moindre coût.

Une réglementation à laquelle nul n’échappe.

Au moment d’évaluer l’établissement que vous comptez reprendre, établissez une check-list de toutes les réglementations auxquelles vous devrez vous soumettre. Accueil des handicapés, alarme incendie, système de désenfumage, chaque point devra être minutieusement vérifié et, le cas échéant, être budgété dans votre business plan. De la même façon, l’ensemble du mobilier, les équipements et les matériels utilisés par les salariés devront répondre strictement aux exigences réglementaires, faute de quoi vous risquez l’accident ou la fermeture administrative temporaire de votre restaurant.

Une histoire de personnel.

A moins que vous ne comptiez travailler seul, ce qui paraît difficile dans un restaurant, vous devrez vous montrer attentif à la question des personnels. Important poste de dépense, les employés constituent la principale représentation de votre établissement, sa notoriété et, à terme, sa réussite. En cas de reprise, la législation vous contraint à reprendre tous les contrats de travail existants. Ils n’en méritent pas moins toute votre attention afin d’évaluer compétences et motivation de chacun. Le droit du travail se révélant ardu, pensez à vous faire assister par un juriste ou un expert-comptable qui vous épargneront bien des embûches.

 

[1] http://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2011/6/24/AGRG1115724D/jo/texte

 

 

A lire aussi : "Reprendre un restaurant : tous les conseils (1)"

et : "Reprendre un commerce : les activités réglementées"

 

 



Plus de 10.000 biens Entreprise et Commerce disponibles sur notre site
Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Faites estimer gratuitement** votre affaire.

Demandez votre estimation aux agences du Réseau CENTURY 21 en remplissant le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
3 Choisissez l'agence CENTURY 21 qui vous contactera
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Les dernières exclusivités Entreprise et Commerce

* Frais d'agences inclus hors frais de notaire.