Agences immobilières CENTURY 21 : Immobilier, achat, vente, location et activités de gestion immobilière
TARBES

Tarbes

Publié le 23/11/2012 - Mis à jour le 24/11/2016
Petit hameau construit près d’un gué de l’Adour, Tarbes se développa rapidement aux premiers siècles de notre ère grâce à l’implantation d’une villa rustica,...
Informations
Département : Hautes-Pyrenees (65)
Région : MIDI-PYRENEES
Population :
Propriétaire : (source : Insee)
Les biens à louer
Région : MIDI-PYRENEES
Prix moyen du marché : 602€
Les biens en vente
Région : MIDI-PYRENEES
Prix moyen du marché : 154 818€

...une exploitation agricole, qui tirait profit d’une terre fertile, mais aussi d’un artisanat vivace. Précocement christianisée, urbanisée et administrative, la ville se retrancha derrière ses remparts pendant les invasions barbares, détruite néanmoins par les Vikings, avant de se reconstruire et devenir siège d’un évêché.


Détruite puis reconstruite.
Aux temps féodaux, Tarbes vit l’implantation d’un château fort, lieu de résidence des comtes de Bigorre, une région gasconne dont elle devint la capitale, accueillant de nombreux ordres monastiques. Bien que fortifiée, la ville fut incendiée au cours des guerres de Religion, ses habitants massacrés. Mais sut se reconstruire au XVIIe siècle autour de son palais épiscopal, s’urbanisant, se développant, édifiant de multiples bâtiments publics. A la Révolution, Tarbes devint chef-lieu des Hautes-Pyrénées, retrouva un statut administratif, et vit l’établissement d’un haras national par Napoléon.


Une industrie florissante.
Ville agricole mais aussi artisanale et commerçante, Tarbes s’industrialisa au XIXe siècle grâce, notamment, à une usine d’armement, bientôt rejointe par de nombreuses manufactures dans des domaines diversifiés. Une industrie qui fleurit avec la Première Guerre mondiale, traversa la Seconde sans dommage, pour abriter aujourd’hui un large tissu de PME-PMI, de la construction ferroviaire et aéronautique, des entreprises agroalimentaires mais aussi de la haute technologie au sein de plusieurs parcs d’activité.


Une intense rénovation urbaine.
Desservie par l’autoroute, le TGV et un aéroport, Tarbes se montre attractive par son climat typique du sud-ouest, ses infrastructures scolaires particulièrement denses avec une dizaine de lycées, des classes préparatoires, une école nationale d’ingénieurs, deuxième site universitaire de la région. Administrative, dotée de multiples équipements publics avec palais des sports, golf, centre nautique, hippodrome, plusieurs musées, la patrie de Théophile Gautier, du maréchal Foch et… d’Yvette Horner, connaît aujourd’hui de profondes rénovations urbaines dont, notamment, celles des berges de l’Adour ou les quelque vingt hectares repris sur le site du GIAT en centre-ville.


Un habitat hétérogène.
Entre mer et montagne, à moins d’une heure des stations de sports d’hiver pyrénéennes, à 150 km de l’océan, non loin de l’Espagne, toute proche de Lourdes, Tarbes abrite des maisons typiquement bigourdanes mais aussi des villas de style anglais ou basque, des édifices Art Nouveau, d’innombrables parcs et jardins. Composé pour un quart de maisons individuelles, le parc immobilier tarbais comporte également de nombreux petits immeubles, souvent destinés à la location, de grands ensembles résidentiels, de belles villas de l’entre-deux-guerres et des résidences de construction récente.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous

TARBES Les agences CENTURY 21 et les points d’intérêt dans la commune

Sélectionnez vos centres d'intérêts

Découvrir TARBES

Discuter avec nos conseillers