Vente D’Un Hôtel : Sachez Mettre En Exergue Son Potentiel.

Publié le 29/12/2017 - Mis à jour le 29/12/2017
Si le prix de vente d’un hôtel s’établit sur des données factuelles, notamment son chiffre d’affaires, il n’en demeure pas moins que son potentiel à développer constitue une réelle plus-value.

Des pistes de développement.

Rentabilité et retour sur investissement seront indubitablement les fils conducteurs de votre argument de vente auprès des éventuels acquéreurs. Et il appartient à ceux-ci d’évaluer les résultats que vous ne manquerez pas de leur présenter. Mais au-delà de ces informations vérifiables, vous aurez tout intérêt à faire valoir le potentiel de votre établissement en indiquant différentes pistes de développement futur.

 

De nouveaux services.

Quel que soit le type d’hôtel que vous envisagez de vendre, il y a sûrement des services à offrir à la clientèle auxquels vous ne vous êtes pas particulièrement attaché : l’installation d’une salle de sport ou d’un spa, la mise en place d’un espace informatique, la possibilité de proposer de nouveaux éléments de confort dans les chambres comme une climatisation ou un minibar automatisé. Faites-le savoir à vos interlocuteurs, ils devraient vous en savoir gré.

 

Les évolutions possibles du secteur.

De la même façon, en fonction de l’organisation passée, et si votre établissement dispose d’une restauration, vous pouvez suggérer aux intéressés de modifier les jours et les horaires d’ouverture du restaurant, ce qui ne pourra qu’accroître leur chiffre d’affaires. Par ailleurs, si votre quartier se montre dynamique et doit accueillir dans les années à venir de nouvelles installations administratives, un festival, des immeubles de bureaux, ne manquez pas d’en faire la promotion.

 

Une gestion toujours plus fine.

Laissez également entrevoir une progression de l’activité de votre hôtel avec une gestion plus fine de son site internet voire, le cas échéant, l'opportunité de s’abonner à un ou plusieurs sites de réservation non sans évoquer le risque de dépendance si le pourcentage d’occupation par ce biais est trop important mais aussi l’augmentation prévisible du chiffre d’affaires. Dans un esprit similaire, expliquez à vos acheteurs putatifs qu’ils attireront de nouveaux clients grâce à une communication ciblée et pertinente au travers des réseaux sociaux par exemple ou à l’aide d’un programme de fidélité.

 

Faites valoir vos idées !

L’établissement que vous mettez en vente, vous le connaissez mieux que quiconque et il est fort probable qu’au fil des années vous avez pensé à mille et une améliorations que vous n’avez peut-être pas eu l’occasion de mener à bien. Faites donc profiter vos acquéreurs de toutes ces idées qui leur feront certainement entrevoir votre affaire sous un meilleur aspect que la simple étude des chiffres.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous