Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à STE FOY LES LYON

Sainte-Foy-lès-Lyon

Si la région fut indubitablement peuplée bien avant notre ère, ce fut avec la fondation par les Romains de Lugdunum, future Lyon, qu’elle connut un réel essor économique et démographique.

Sainte-Foy-lès-Lyon

Par Pierre Grammat - Publié le 25/02/2013 - Mis à jour le 24/11/2016

  • Département : Rhone (69)
  • Région : RHONE-ALPES
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

751€

Les biens en vente

232 529€

A proximité de l’aqueduc de Gier chargé de fournir Lyon en eau, des hameaux gallo-romains s’implantèrent sur la voie Narbonnaise, avant d’être désertés lors des invasions barbares. Il fallut attendre le IXe siècle et l’instauration du pouvoir ecclésiastique pour que ces villages renaissent. Notamment sur une colline, au sortir de Lugdunum, un petit castrum formé autour d’un édifice religieux, possession des chanoines de Saint Just puis de Saint Jean qui y construisirent château et remparts.

Un village de hameaux.
Réputée pour ses vignobles, le domaine se partageait en fiefs détenus par des aristocrates lyonnais, le Petit-Sainte-Foy sur la partie supérieure du coteau, le hameau de La Mulatière, ou encore le Grand-Sainte-Foy, des seigneuries qui passèrent de main en main au fil des siècles. Rattachée à la couronne de France au début du XIVe siècle à l’instar du Lyonnais, la petite ville fut assiégée et prise par les Bourguignons au siècle suivant. Tout au long des XVIe et XVIIe siècles, Sainte-Foy fut ravagée par des épidémies de peste, bientôt suivies de famines, mais survécut grâce à ses vignes, à l’élevage et à quelques ateliers de soierie.

Une ville résidentielle.
Accueillant de plus en plus les maisons de plaisance des bourgeois lyonnais, brièvement rebaptisée Bonne-Boy à la Révolution, la cité rhônalpine fut attaquée par les troupes de la Convention. Mais sut se reconstruire, accueillant au milieu du XIXe siècle un fort censé défendre Lyon et une nouvelle église qui conserva son clocher originel. Tirant profit de l’arrivée du chemin de fer, de la construction d’un pont par Michel Perrache, le hameau de La Mulatière entra de plain-pied dans la révolution industrielle avec usines de métallurgie, fonderies, fours à chaux et autres tuileries.

Une sécession annoncée.
Une importante industrialisation qui tranchait avec les activités agricoles de Sainte-Foy, petit bourg rural réputé pour son air pur et ses productions fruitières, conduisant La Mulatière à gagner son indépendance en 1885. Peu à peu, Sainte-Foy devint une ville résidentielle après avoir été la destination dominicale des travailleurs lyonnais en quête de verdure. La commune s’urbanisa et se modernisa tout au long du XXe siècle pour abriter aujourd’hui plus de 400 entreprises au sein de zones d’activités économiques qui bénéficient de l’expansion du Grand Lyon.

Un remarquable patrimoine.
A 10 minutes du centre de Lyon, Sainte-Foy-lès-Lyon a su préserver son patrimoine historique avec, notamment, les vestiges de l’aqueduc du Gier, la tour du télégraphe Chappe de 1822 , la chapelle Sainte Marguerite du XVIIe siècle, le séminaire Saint Irénée de 1900 ou encore le château de la Bachasse. Et met à la disposition des Fidésiens des établissements scolaires jusqu’au lycée, professionnel en l’occurrence et un lycée privé, mais aussi l’international School of Lyon, un conservatoire de musique et de danse, un hôpital et de multiples installations sportives.

Un habitat verdoyant.
Limitrophe de la capitale des Gaules, desservie par les transports en commun lyonnais, Sainte-Foy-lès-Lyon présente un environnement agréable grâce à ses espaces verts ou naturels qui couvrent 20% de son territoire. Une commune résidentielle qui abrite un parc immobilier composé à 25% de maisons individuelles qui mêle quartiers populaires dotés de jardins familiaux et belles demeures, immeubles collectifs et constructions récentes.

 

 

En savoir plus sur "l'atelier des canuts"

 

 

Nos experts à STE FOY LES LYON

Informations sur l'immobilier à STE FOY LES LYON

Liens complémentaires

à Louer Appartement Estimation De Ma Maison Péniche Paris à Vendre Recherche Maison à Vendre

STE FOY LES LYON Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir STE FOY LES LYON

  • Prix moyens constatés en région RHONE-ALPES

  • Biens à vendre à STE FOY LES LYON

    • Les habitants de STE FOY LES LYON

      • Taux d'impositions à STE FOY LES LYON

        STE FOY LES LYON : Les dernières exclusivités en vente

        Les annonces de biens aux alentours de STE FOY LES LYON