Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Quelle surface prendre en compte pour métrer son terrain ?

Par Pierre Grammat - Publié le 23/10/2019 - Mis à jour le 23/10/2019

Quelle surface prendre en compte pour métrer son terrain ?

Le prix d’une maison assortie d’un jardin et, a fortiori, celui d’une parcelle à bâtir, ne peut s’évaluer que si l’on connaît le métrage exact du terrain. Or, contrairement à ce que l’on croit généralement, cette indication se montre rarement précise sinon fiable ! Et mesurer une surface induit quelques compétences…

Connaissez-vous les limites de votre terrain ?

Même si cela peut vous sembler une évidence, sachez que vous ne pourrez savoir le nombre de mètres carrés sur lesquels est bâtie la maison que vous souhaitez vendre ou acquérir, que si vous en savez le contour ! En effet, si un bornage par un géomètre-expert (c’est-à-dire le calcul précis des limites de la propriété) est obligatoire dans le cas d’un lotissement, il s’avère facultatif en toute autre circonstance. Et il est toujours onéreux…

 

Aucune source ne vous assure le bon nombre de m² de votre jardin !

Force est de reconnaître que le titre de propriété ne garantit pas nécessairement la surface et les limites du terrain considéré et que les indications portées au cadastre ne sauraient suffire à les établir (car ce sont des données fiscales et non juridiques même si elles en tiennent le plus souvent lieu en dépit d’une marge d’erreur qui peut atteindre 5%)… Ce qui revient à dire que la comparaison entre les informations du titre de propriété et du cadastre confrontées à vos propres mesures ne sera pas inutile surtout quand il s’agira de calculer le prix au mètre carré du bien !

 

Savoir combien de m² sont encore constructibles !

Par ailleurs, connaître le nombre de mètres carrés qui composent votre jardin peut se révéler crucial si vous désirez agrandir votre habitation sans enfreindre la réglementation du plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune qui peut restreindre l’emprise au sol maximale des bâtiments sur un emplacement donné. Est-il utile de préciser que savoir la surface de votre parcelle devient alors indispensable ? Sans compter qu’au moment de mettre en vente votre bien, vous devrez indiquer aux éventuels acheteurs intéressés, et le plus exactement possible, combien de mètres carrés de terrain vous cédez avec votre propriété !

 

Une opération délicate pour mesurer sa parcelle.

Ne vous reste plus qu’à vous munir de votre chaîne d’arpenteur pour calculer vous-même cette surface qui, en fonction de ses dimensions, s’exprimera en centiares (m²), en ares (100 m²) voire en hectares (10 000 m²). Autant vous prévenir que si votre jardin ne présente pas une forme géométrique simple, l’opération risque de se transformer rapidement en casse-tête ! Cependant, si l’exercice vous rebute, sachez que vous pouvez vous aider, le cas échéant, du site gouvernemental Géoportail qui permet de repérer n’importe quelle parcelle cadastrale du territoire français ou du site privé Surface Parcelle.

 

La solution consiste à faire appel à un professionnel.

La bonne idée n’en demeurera pas moins de recourir à un conseiller local du réseau CENTURY 21 qui, au titre de l’estimation de votre bien, mesurera votre terrain mais également la surface habitable de votre maison, ou Carrez s’il s’agit d’une copropriété. Cette évaluation est gratuite et sans engagement de votre part et vous assurera une information précise qui vous permettra de connaître la valeur vénale « juste » de votre habitation, son prix au mètre carré, et de placer celle-ci idéalement sur le marché immobilier de votre commune, attirant dès lors un plus grand nombre d’acquéreurs potentiels. Ce qui ne manquera pas de vous assurer une vente rapide tout en préservant vos intérêts pécuniaires !



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez une estimation
immobilière gratuite
de votre bien
par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
 CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable.    

  Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.  

Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.

Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.

Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.  
 Lire la suite...

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location