Agences immobilières CENTURY 21 : immobilier, achat, vente, location et activités de gestion immobilière
FALAISE

Falaise

Publié le 28/11/2012 - Mis à jour le 24/11/2016
Au cours de la préhistoire, le site de Falaise fut probablement habité par diverses civilisations, dont les Celtes quelques siècles avant notre ère avant de subir l’influence romaine.
Informations
Département : Calvados (14)
Région : BASSE-NORMANDIE
Population :
Propriétaire : (source : Insee)
Les biens à louer
Région : BASSE-NORMANDIE
Prix moyen du marché : 628 €
Les biens en vente
Région : BASSE-NORMANDIE
Prix moyen du marché : 206 768 €

Conquise par les Normands, la ville réapparut au IXe siècle, siège d’un vicomté, annexée au duché de Normandie au tournant du millénaire. Lieu de résidence de Robert Ier de Normandie, et de la naissance de son fils illégitime, Guillaume, futur conquérant de l’Angleterre, place forte mais aussi commerçante et manufacturière, elle eut à subir de multiples luttes de pouvoir entre guerres de succession et confrontations avec les Français.


Durement éprouvée par les guerres.
Au XIIe siècle, Falaise s’urbanisa avec hôpitaux, hospices de vieillards mais aussi un donjon et des églises, et de nouvelles fortifications avec tours et portes urbaines, profitant d’une charte de commune qui lui assurait sa croissance économique et démographique. Lieu de résidence de Henri Plantagenêt, conquise par Philippe Auguste, passant alternativement aux mains des Anglais puis des Français durant la guerre de Cent Ans, la cité normande subit les mêmes affres au moment des guerres de Religion, conduisant dès lors au déclin de la ville, sa population décimée par les famines, les épidémies, la perte de ses avantages commerciaux. Au XVIIIe siècle, Falaise s’agrandit mais ne sut tirer profit de la révolution industrielle, restaurant son patrimoine au siècle suivant avant de voir son territoire dévasté par le Seconde Guerre mondiale.


Un bassin d’emplois tertiaire.
Si au XVe siècle, Falaise était une ville d’artisanat et de commerce avec tanneries, teintureries, coutelleries et textiles, elle devint au fil des siècles administrative, ville d’aristocrates, de rentiers puis de bourgeois au XIXe siècle, abritant près de quatre mille habitants. Aujourd’hui, après avoir souffert de la désindustrialisation de la fin du XXe siècle qui vit disparaître plusieurs grandes entreprises, Falaise abrite un bassin d’emplois tertiaire pour l’essentiel, avec quatre zones d’activités industrielles, commerciales et artisanales comprenant agroalimentaire et production d’énergie grâce à un parc éolien.


Tourisme culturel et équipements.
Rénovant depuis la fin du XXe siècle son patrimoine rescapé des bombardements de la dernière guerre, Falaise joue aujourd’hui la carte du tourisme culturel avec ses musées des Automates et André Lemaître peintre natif du lieu, ses édifices religieux dont Notre Dame de Guibray à l’architecture romane, son château bien sûr, mais aussi le château de la Fresnaye du XVIIe siècle. Par ailleurs, les Falaisiens profitent d’un cinéma et d’un espace de danse, d’une salle de spectacle, d’une médiathèque, d’établissements scolaires jusqu’au lycée, d’un complexe omnisports, de gymnases, de deux stades, d’un centre aquatique.


Un habitat de construction récente.
Profitant d’une bonne desserte routière, Falaise offre le visage d’une vieille ville fortifiée sur un promontoire et d’une cité nouvelle reconstruite à près de 80% après-guerre, mêlant grands ensembles en périphérie, lotissements pavillonnaires et maisons anciennes dans un parc immobilier composé à 46% de maisons individuelles, et à 4% de résidences secondaires.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous

FALAISE Les agences CENTURY 21 et les points d’intérêt dans la commune

Sélectionnez vos centres d'intérêts

Découvrir FALAISE