Les aides au logement : un écheveau difficile à démêler.

Par Pierre Grammat - Publié le 16/11/2016 - Mis à jour le 16/11/2016

Les aides au logement : un écheveau difficile à démêler.

Les aides au logement : un écheveau difficile à démêler.

Il existe trois types de prestations : l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement sociale (ALS) et l’allocation de logement familiale (ALF) qui, bien sûr, ne sont pas cumulables. Si l’APL est calculée selon la situation de l’habitat (loyer ou prêt conventionnés), l’ALF dépend du foyer (si vous êtes déjà bénéficiaire de prestations telles que des allocations familiales ou d’éducation de l’enfant handicapé, par exemple) et est attribuée aux locataires ou aux propriétaires. Enfin, l’ALS devient envisageable si vous ne pouvez prétendre aux subsides précédemment cités.

Les familles relevant du régime agricole (MSA) bénéficient d’un dispositif singulier contrairement au cas général, géré par les caisses d’allocation familiale. Dans tous les cas, les ressources du ménage entrent en ligne de compte, basées sur les revenus de l’avant-dernière année. Mais la complexité de ces calculs d’attribution se montre telle que des simulateurs (MSA et CAF) sont proposés sur Internet.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location