Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Indice de référence des loyers (IRL) en recul : quelle conséquence sur les loyers ?

Par Christel Villedieu - Publié le 06/04/2016 - Mis à jour le 24/11/2016

Indice de référence des loyers (IRL) en recul : quelle conséquence sur les loyers ?

Le dernier Indice de référence des loyers a été publié par l’INSEE le 14 janvier 2016. Il s’agit de l’IRL du 4ème trimestre 2015. Il s'établit à 125,28 soit une baisse de 0,01 % par rapport à l'IRL du 4ème trimestre 2014.

Avec cette baisse, les locataires auraient pu espérer faire des économies de loyer… Malheureusement, ce ne sera pas encore le cas. Explications.

 

Le loyer d'un logement peut être révisé chaque année sur l'initiative du bailleur, à la date indiquée dans le contrat de location ou, à défaut, à la date anniversaire de ce contrat. En l'absence d'une clause de révision, le loyer restera le même pendant toute la durée du bail sauf si le propriétaire évoque et justifie un loyer manifestement sous-évalué (cette procédure étant très encadrée).

 

Pour bénéficier de la baisse de l'IRL, il est nécessaire que le contrat de bail comporte une clause de révision ou d'indexation du loyer fondée sur l'IRL. Attention, certaines clauses mentionnent que la révision est restreinte aux seules augmentations. De plus, l'IRL étant trimestriel, seuls les baux mentionnant l'IRL du 4ème trimestre sont concernés, ce qui peut être le cas pour ceux signés entre le 14 janvier et le 14 avril (dans l’hypothèse où la prochaine publication de l’indice est le 15 avril).

 

Même si ces conditions sont remplies, il faut cependant raison garder, la baisse reste surtout symbolique ! Le recul de l'IRL est très faible. En effet, si on prend pour exemple un loyer de 800 euros, la réduction serait d'environ 6 centimes d'euros… Une somme qui ne vaut sans doute pas la peine de se noyer dans la paperasse.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez un rendez-vous d’estimation gratuite




  • Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location