Visale : une vraie garantie pour sécuriser bailleurs et locataires. Enfin !

Par Christel Villedieu - Publié le 10/02/2016 - Mis à jour le 24/11/2016

Visale : une vraie garantie pour sécuriser bailleurs et locataires. Enfin !

Débloquer le secteur immobilier locatif en rassurant les bailleurs du parc privé par une offre de garantie de paiement : l’idée était dans l’air du temps depuis quelques années et a connu plusieurs tentatives, guère couronnées de succès, il faut l’avouer.

Garantie universelle des loyers et autre Garantie des risques locatifs ont été rangées au placard des usines à gaz incompréhensibles rejetées par le public. La caution locative Visale, cette fois, paraît réunir tous les avantages à l’égard des propriétaires et des locataires.

 

Un visa pour le logement et l’emploi.

A l’origine, cette garantie ne s’appliquait qu’à de futurs locataires bénéficiant d’une nouvelle embauche ; mais le législateur vient de décider d’étendre cette mesure à l’ensemble des jeunes de moins de 30 ans et ce, dès le 30 septembre 2016 : jeunes salariés, non-salariés, chômeurs et étudiants (en dehors des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents).

Ainsi, si vous n’êtes pas encore trentenaire, vous êtes éligible dans la mesure où le montant cumulé du loyer et des charges (plafonné à 1500€ mensuel à Paris et à 1300€ sur le reste du territoire) ne dépasse pas la moitié de vos revenus. Pour les plus de 30 ans, le dispositif reste assujetti à une embauche (hors CDI confirmé), de moins de trois mois. 

 

100% gratuit pour les locataires et les bailleurs.

L’expérience des précédentes tentatives a servi : simplicité d’utilisation, gratuité et souplesse sont au rendez-vous, Visale couvre la totalité des impayés (loyers et charges) pendant une durée de trois années, sans franchise ni carence.

Le bailleur est alors assuré de percevoir sans délai ses loyers tandis que le locataire sera exonéré de garant en sachant qu’en cas d’arriérés, il devra rembourser Action logement, l’organisme responsable de ce cautionnement.

A noter, néanmoins, que les propriétaires restent en droit d’exiger un dépôt de garantie car cette garantie ne couvre pas les éventuelles détériorations de l’occupant.

 

Enfin, un système ultra facile à mettre en œuvre !

Au-delà des habituelles contraintes administratives, Visale s’avère aussi simple d’usage pour les bailleurs que pour les locataires puisque ces derniers obtiennent un accord formel, appelé visa, en effectuant leur demande sur le site Internet Visale, acceptation qu’ils devraient obtenir sous 48 heures s’ils remplissent les conditions nécessaires, et qu’ils n’ont plus qu’à transmettre au propriétaire. Celui-ci, qui garde bien entendu le choix de son futur occupant, devra alors s’inscrire sur le même site, y décrire le bien qu’il loue, et y reporter le numéro du visa obtenu par le locataire, pour bénéficier de la garantie. C’est tout !

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez télécharger le dossier complet sur le site du ministère du Logement en cliquant ici.

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location