Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Immobilier à ARAMON

Aramon

Grâce à la découverte de nombreux vestiges préhistoriques, on sait que la région d’Aramon fut peuplée depuis toujours. Mais ce fut l’installation des Celtes qui initia son développement.

Aramon

Par Pierre Grammat - Publié le 10/04/2018 - Mis à jour le 10/04/2018

  • Département : Gard (30)
  • Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

672€

Les biens en vente

162 998€

Aux abords d'une grande cité commerçante.

Cette région provençale fut l’une des premières colonisées par les Romains qui s’employèrent à la désenclaver à grands renforts de routes, participant de l’essor d’Avignon qui devint une grande cité commerçante. Puis ce fut la christianisation suivie par la chute de l’Empire, laissant place aux invasions barbares mais aussi des Sarrasins qui multipliaient les incursions dans le pays. Dotée d’un port, Aramon put néanmoins se développer au fil du temps et revint à la couronne de France au début du XIIIe siècle, à l’instar du Languedoc cédé par le comté de Toulouse au roi Louis IX.

 

Des guerres de Religion destructrices.

À cette époque, le territoire aramonais se partageait entre cinq puissantes familles régionales pour revenir, au XVIe siècle, à Diane de Poitiers, favorite de Henri II, qui devint ainsi seigneur d’Aramon. À proximité d’Avignon, résidence papale, tirant profit de l'octroi payé par les mariniers naviguant sur le Rhône, le bourg prospéra mais les guerres de Religion allaient mettre à mal cette expansion, Protestants et Catholiques conquérant alternativement la cité gardoise. L’avènement de Henri IV allait pacifier les lieux qui purent recouvrer leur expansion économique et démographique.

 

Une succession de catastrophes.

Au XVIIIe siècle, la foire de la Saint-Martin accrut cette richesse qui se poursuivit sous l’Empire. Mais au siècle suivant, inondations, incendies, catastrophes météorologiques accablèrent Aramon. Et il fallut attendre la fin du siècle et l’arrivée du chemin de fer pour que cultures maraîchères et fruitières, artisanat également, permettent à la ville de croître. Néanmoins, elle ne put échapper à l’exode rural du début du XXe siècle, avant de connaître les affres de la Première Guerre mondiale.

 

Une démographie dynamique.

Pourtant, l'agglomération bénéficia au XXe siècle de l’implantation de grandes entreprises, notamment pharmaceutiques, de l'établissement d’une centrale thermique et de diverses industries qui multiplia par deux la population d’Aramon au cours de la seconde moitié du siècle. Une croissance industrielle qui se doubla des productions agricoles ancestrales pour rester, aujourd’hui encore, une localité active, ce que démontre sa démographie croissante.

 

La patrie d’Eugène Delacroix.

Aramon abrite un riche patrimoine historique avec, entre autres, l’église de Saint-Pancrace de style roman remaniée à plusieurs reprises, le tombeau du peintre Eugène Delacroix, l’office du tourisme logé dans un bâtiment du XVIe siècle, l’ancienne porte de la ville ou encore l'habitation des prieurs du XVe siècle, et, bien sûr, le château de Diane de Poitiers cerné par son parc de 7 hectares. Pour leur part, les Aramonais profitent d'établissements scolaires jusqu’au collège ainsi que de l’espace naturel de loisirs de la Lône avec pontons de pêche et parcours de santé, stade et halle aux sport, sans compter le relais fluvial de 30 à 40 places propice à des escales d’une journée.

 

Une commune prisée par les familles.

Entre Beaucaire et Avignon, à 40 minutes d’Arles, de Nîme ou des Baux de Provence, Aramon est une ville qui plaît aux familles pour son cadre de vie. Un charme indéniable dû à ses quais empierrés qui forment une agréable promenade, à son centre ancien aux maisons de pierres, à ses nombreux hôtels particuliers du XVIe siècle et suivants et à ses ruelles singulières comme le passage de l’Encoule. Autant de constructions typiques qui se mêlent aux lotissements récents dans un parc immobilier composé à plus de 73 % de maisons individuelles.

Nos experts à ARAMON

Informations sur l'immobilier à ARAMON

Immobilier à Aramon : Pour aller plus loin

ARAMON Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir ARAMON

  • Prix moyens constatés en région LANGUEDOC-ROUSSILLON

  • Biens à vendre à ARAMON

    • Les habitants de ARAMON

      • Taux d'impositions à ARAMON

        Les annonces de biens aux alentours de ARAMON