Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à BRUGES

Bruges

Même s’il devait y exister quelques hameaux ici ou là, subsistant de cultures vivrières ou d’élevage bovin, Bruges n’entra dans l’Histoire qu’au XVIe siècle, tirant probablement son nom de la bruyère qui en jonchait le sol.

Bruges

Par Pierre Grammat - Publié le 04/12/2012 - Mis à jour le 24/11/2016

  • Département : Gironde (33)
  • Région : AQUITAINE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

634€

Les biens en vente

189 673€

Au cœur d’une Aquitaine devenue duché à la fin du premier millénaire, après avoir durement souffert des invasions barbares, soumise à l’Angleterre dès le XIIe siècle, la région bordelaise revint à la France au XVe siècle non sans avoir connu les dévastions d’une guerre interminable, des famines récurrentes et des épidémies.

Des marais asséchés.
Il fallut attendre le règne de Henri IV pour que le site de Bruges, sur une rive gauche de la Garonne couverte de marais et de marécages, soit asséché puis assaini, découvrant alors un vaste territoire propice à l’agriculture, sur lequel furent plantés des vignobles. En dépit des guerres de Religion qui mirent à mal tout le pays, Bruges se développa, bénéficiant de l’essor économique et démographique de la capitale régionale, Bordeaux. Si la région souffrit particulièrement de la Révolution qui soumit à la terreur le berceau des Girondins, ce fut la grande épidémie du phylloxéra qui mit à terre l’économie brugeaise.

Une ville de maraîchages.
Renonçant à la production de vin, les Brugeais remplacèrent les vignobles par des maraîchages qui allaient fournir en fruits et légumes la puissante voisine. Depuis quelques années, la cité gasconne a entamé un bouleversement de son économie jusque-là essentiellement tournée vers l’agriculture au profit d’un bassin d’emplois tertiaire. Aujourd’hui, Bruges abrite un millier d’entreprises au sein de neuf zones d’activités, première plate-forme logistique multimodale d’Aquitaine et premier centre de rééducation fonctionnelle d’Europe.

Une situation géographique idéale.
A une vingtaine de minutes de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ou de la gare de Bordeaux Saint-Jean, Bruges est desservie par le train et le tramway. Et offre aux Brugeais de nombreux équipements publics avec, notamment, un espace culturel doté d’une salle de spectacles de 800 personnes, des écoles municipales de musique, de danse et d’art dramatique, de plusieurs complexes sportifs avec stade et piste d’athlétisme. Sans compter le patrimoine historique que constituent l’église Saint-Pierre du XIe siècle ou le château du XVIIIe siècle au sein du parc Treulon sur plus de 4 hectares.

Tradition et modernité.
Limitrophe de Bordeaux, labellisée trois fleurs grâce à ses 400 hectares d’espaces verts qui constituent 35% de son territoire, fière de ses 18 km de pistes cyclables, Bruges tire bénéfice des infrastructures bordelaises et abrite un parc immobilier composé à 68% de maisons individuelles au sein d’une ville verte héritière de sa tradition maraîchère, au cadre de vie particulièrement apprécié par les couples avec de jeunes enfants mais aussi par les personnes âgées.

Nos experts à BRUGES

Informations sur l'immobilier à BRUGES

Liens complémentaires

Faire Estimer Sa Maison Gratuitement Immobilier Blog Immobilier Vente Location Appartement Vente Appartement

BRUGES Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir BRUGES

  • Prix moyens constatés en région AQUITAINE

  • Biens à vendre à BRUGES

    • Les habitants de BRUGES

      • Taux d'impositions à BRUGES

        Les annonces de biens aux alentours de BRUGES