Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Chaudières, chauffe-eau, ballons… : pensez à l’entretien !

Par Christel Villedieu - Publié le 24/01/2017 - Mis à jour le 27/01/2017

Chaudières, chauffe-eau, ballons… : pensez à l’entretien !

Eléments indispensables au confort quotidien, les chauffe-eau, ballons d’eau-chaude ou autres chaudières ont besoin d’être régulièrement entretenus, parfois même tous les ans, pour éviter des risques d'intoxication au monoxyde de carbone.

L'intoxication au monoxyde de carbone fait chaque année des victimes. Parfois mortelles, ces intoxications sont causées majoritairement par un appareil mal entretenu associé à une mauvaise aération du logement. Toute chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doit faire l'objet d'un entretien tous les ans qu'elle soit au fioul, au gaz, au bois, au charbon ou multi-combustible.

 

Lorsque le logement est équipé d'une chaudière individuelle, le locataire a la charge de son entretien sauf si le bail prévoit que cette obligation relève du propriétaire. En revanche, lorsqu'il s'agit d'une chaudière collective, l'entretien est à la charge du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l'immeuble.

 

L'entretien doit être effectué par un chauffagiste qui vérifie, règle et nettoie l'appareil et ses conduits. C’est également à lui d’évaluer les polluants atmosphériques. Une fois toutes les manœuvres effectuées, il remet une attestation d'entretien au locataire dans un délai de 15 jours suivant sa visite. Ce document, qui doit être conservé deux ans minimum, doit être présenté en cas de demande du bailleur ou de l'assurance après un sinistre. Il peut être également demandé en cas de vente du logement.

 

La réglementation ne prévoit toutefois pas de sanction pénale ni d’amende en cas de défaut d'entretien annuel. Sachez cependant que si le locataire quitte son logement sans avoir entretenu la chaudière, le bailleur peut retenir le montant de l'entretien sur le dépôt de garantie et qu'en cas d'accident avec une chaudière mal entretenue, l'assureur peut également refuser d'indemniser la personne concernée.

 

Notons que les pompes à chaleur doivent également être contrôlées tous les ans afin de vérifier l’étanchéité du circuit frigorigène pour les appareils contenant plus de 2 kg de fluide. La pompe à chaleur des chauffe-eau thermodynamiques doit être contrôlée tous les 5 ans. Les installations de chauffage solaire n'ont pas besoin de contrôle spécifique, mais un nettoyage régulier est important.

 

Sachez également qu'il vous faut effectuer régulièrement des vidanges et détartrage de votre ballon d'eau chaude. Cela permet non seulement de faire des économies d’énergie mais aussi d'éviter les pannes et de garder votre appareil plus longtemps. Seul l'entretien du chauffe-eau au gaz par un professionnel est obligatoire tous les ans. Mais c'est également recommandé pour les chauffe-eau électriques, thermodynamiques ou solaires. Pour ces derniers, vous pouvez réaliser vous-même l'entretien si vous êtes bricoleur... Pour éviter l'entartrage du groupe de sécurité, dont le bon fonctionnement est essentiel, il est conseillé d'actionner son clapet de vidange une fois par mois. Un geste simple mais qui peut vous éviter bien des ennuis !

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    * Frais d'agences inclus hors frais de notaire.

    Les dernières exclusivités en location

    * Provision pour charges incluse.