Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Les outils de sécurisation d'un achat immobilier

Par Christel Villedieu - Publié le 10/11/2015 - Mis à jour le 24/11/2016

Les outils de sécurisation d'un achat immobilier

Vous allez acheter et vous vous demandez quels sont les outils de sécurisation à votre disposition ? Voici quelques éléments de réponse.

La première garantie dont vous disposez tient à la valeur de revente du bien même s'il faut du temps pour éponger les frais d'acquisition.
 

Les 3 autres grandes sécurités sont votre assurance emprunteur, l'assurance perte d'emploi et la souscription éventuelle d'une garantie revente.

 

- L'assurance d'un prêt immobilier n'est pas obligatoire, mais l'organisme prêteur peut l'exiger, notamment pour couvrir les risques liés au décès et à l'invalidité. L'emprunteur choisit librement l'établissement qui l'assure et n'est pas obligé d'opter pour l'assurance proposée par le prêteur.

Voilà pour le principe. Concrètement, à niveau de garantie équivalent, placer son risque chez un assureur concurrent est un parcours du combattant, car beaucoup d'enseignes pratiquent politique dissuasive.



- Assurance perte d'emploi : cette couverture se paie très cher et les polices incluent de nombreuses clauses limitatives. Franchises, délais de carence durant lesquels l'assuré n'est pas pris en charge, sans oublier un vaste ratiocinage sur le pourcentage d'indemnisation et sa durée : autant de facteurs qui ne plaident pas en faveur de ces assurances pertes d'emploi.

 

- La garantie revente est la possibilité offerte aux emprunteurs de couvrir, dans certaines limites, la moins-value éventuelle lors de la revente de leur logement durant une période limitée (reconductible).

Cette garantie peut être activée, par exemple suite à un décès (vente contrainte), une perte d'emploi, etc. Outre un délai de carences à rallonges, selon le type de situation familiale, ces contrats comprennent souvent de nombreuses exclusions. Il faut donc les passer au peigne fin avant de s'engager.

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans le même univers

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location