Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Les professionnels de l’immobilier sont enfin soumis à une obligation de formation

Par Christel Villedieu - Publié le 29/09/2016 - Mis à jour le 24/11/2016

Les professionnels de l’immobilier sont enfin soumis à une obligation de formation

C’est une belle victoire pour les agents immobiliers et une très bonne nouvelle pour leurs clients : à compter d’avril, les professionnels du secteur seront soumis à une obligation de formation continue.

Cette obligation était inscrite dans la loi ALUR depuis le 24 mars 2014, mais la profession était en attente d’un décret qui est paru au journal officiel à la fin du mois de février (il n’est jamais trop tard pour bien faire !). 

 

Est-ce que ce ne sont que de belles paroles ?

Non. Grâce aux précisions apportées par le décret. Il indique que les professionnels devront s’acquitter de 14 heures par an ou de 42 heures tous les 3 ans, pour mettre à jour et perfectionner les connaissances et compétences nécessaires à l'exercice de leur métier.

Avec la complexification des lois, il faut dire que les domaines sont nombreux (que le décret énumère) : juridique, économique, commercial, techniques relatives à la construction, à l'habitation, urbanisme, transition énergétique… A ceci, le décret ajoute que 2 heures a minima devront être consacrées à la déontologie.

 

Que se passera-t-il si cette obligation n’est pas respectée ?

Les patrons d’agences n’étant pas en mesure de justifier de leur formation aux Chambres de Commerce et d'Industrie verront leur carte professionnelle non renouvelée. La sanction est donc bien présente.

De la même manière, un conseiller « salarié ou non », habilité par le titulaire de la carte à négocier, devra apporter des preuves de sa formation à son patron. 

 

Belle victoire pour les agents immobiliers car ils étaient nombreux à demander cette obligation de formation continue pour écarter du paysage les « brebis galeuses » qui faisaient beaucoup de tort à toute une profession.

Bonne nouvelle pour les clients qui pourront ainsi se rassurer quant à la compétence de leurs interlocuteurs… notamment si, appartenant à des agences indépendantes, ils ne bénéficient pas de parcours de formation tels qu’on les retrouve dans les réseaux immobiliers (c’est le cas pour CENTURY 21 par exemple) et n’étaient pas soumis à leur contrôle régulier.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location