Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

L’interdiction des lampes halogènes est reportée.

Par Christel Villedieu - Publié le 04/05/2015 - Mis à jour le 24/11/2016

L’interdiction des lampes halogènes est reportée.

Après avoir proscrit les ampoules à incandescence traditionnelles fin 2013, la Commission européenne reporte l’interdiction des halogènes à 2018.

Devant la levée de boucliers des fabricants qui faisaient notamment valoir que les LED[1] ne se montraient pas compatibles avec les variateurs de lumière et que leur production en masse entraînerait de nombreuses restructurations des usines voire la suppression de quelque 6800 emplois en Europe, Bruxelles a rejoint la réglementation française qui avait déjà statué en ce sens.

 

Lampes à fluorescence et Led uniquement.

Au 1er septembre 2018, seules seront autorisées les lampes à fluorescence dites fluocompactes ou LFC que boudent pourtant les utilisateurs pour leur lenteur d’allumage ; et les LED dont les modèles de dernières générations offrent une durée de vie et un rendement lumineux supérieurs à toutes les autres ampoules pour une consommation énergétique inférieure. Un progrès indéniable qui induit cependant un prix d’achat plus élevé et de réels risques d’éblouissements sans compter une fabrication polluante et énergivore.

 

Une consommation énergétique inférieure.

Il est vrai que le remplacement des halogènes[2] qui représentent encore près de la moitié des ampoules achetées aujourd’hui, par des LED, comporte d’innombrables avantages dont une consommation jusqu’à cinq fois inférieure pour une économie pouvant atteindre 200 euros pour la durée de vie de ces ampoules. Par conséquent, ce report d’échéance à 2018 entraînera la perte d’une économie d’énergie chiffrée à 70 millions d’euros environ. Une estimation contestée par certains, arguant que la consommation électrique des ampoules correspond à 12% du budget énergétique d’un foyer, hors chauffage et eau chaude !

 

Un coût de remplacement élevé.

On peut en conclure que les Français diminueront certainement leurs factures d’énergie mais qu’ils devront changer les 25 lampes dont ils sont équipés en moyenne à un coût bien plus élevé puisque les LED valent trois ou quatre fois plus chères que des ampoules halogènes même si leurs performances doublent tous les deux ans et que leur prix baisse de 20% chaque année. Des particuliers qui pourraient légitimement s’inquiéter d’une nouvelle vague technologique qui les contraindrait à changer de lampes pour la troisième fois.

[1] Light Emitting Diode soit diode électroluminescente

[2] Lampe à halogènes : une lampe à filament dans laquelle le filament est en tungstène et est environné d'un gaz contenant des halogènes ou des composés halogénés; les lampes à halogènes sont fournies avec ou sans alimentation intégrée.

 

 

A lire aussi : "L’aventure de l’éclairage domestique"



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location