Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Télésurveillance : comment ça marche ?

Par Christel Villedieu - Publié le 08/02/2017 - Mis à jour le 21/02/2017

Télésurveillance : comment ça marche ?

On entre chez vous, ça sonne chez eux : la télésurveillance vous garantit une protection 24 heures/24.

En France, on recense en moyenne un cambriolage toutes les 90 secondes et un départ d’incendie toutes les 2 minutes.

 

Ces chiffres renforcent l’intérêt pour les systèmes de détection électronique qui, peu à peu, se généralisent sur l’ensemble du territoire.

 

Dans ses grandes lignes, la télésurveillance, qu’elle soit proposée par la filiale d’un assureur ou une société spécialisée, consiste à relier un système de sécurité à un centre de sécurité, opérationnel 24h/24 (quel que soit le jour de l’année) moyennant un abonnement.

 

Selon les opérateurs, le coût de cet abonnement s’étage de 15/20 euros pour un appartement à 40/50 euros pour une maison. Le domicile protégé est placé sous monitoring permanent. Attention, ce tarif est souvent un prix d’appel. Plus le nombre de points d’entrée à surveiller est important et plus les prix montent.

 

Contrairement à un système d’alarme qu’il faut payer rubis sur l’ongle, les matériels de sécurité électroniques (détecteurs, caméras, sirène, centrale d’alarme…) sont généralement installés et entretenus par la société de télésurveillance. Ces dispositifs procurent un niveau de sécurité élevé. Lorsqu’une intrusion est détectée, une puissante alarme se déclenche.

 

En parallèle, que l’abonné soit chez lui ou absent, son domicile est relié à un centre de surveillance via sa ligne de téléphone filaire. Si elle est interrompue, une alerte se déclenche et une liaison de type GSM (en option) peut éventuellement prendre le relais.

 

En cas d’événement suspect, le centre de télésurveillance de l’opérateur lance l’alerte. Elle est envoyée à l’abonné ainsi qu’aux personnes de confiance qu’il a désignées. Ce processus peut déclencher l’intervention d’un agent de sécurité ou des forces de l’ordre si l’intrusion est confirmée.

 

La télésurveillance ne se limite pas à la protection contre les intrusions. Certains équipements placés près des canalisations permettent aussi de détecter un début de dégât des eaux. En cas de départ d’incendie, l’alerte est répercutée auprès des pompiers afin de juguler le sinistre avant qu’il ne prenne de l’ampleur.

 

Enfin, la télésurveillance permet de s’assurer que les enfants sont bien rentrés au domicile grâce à un signal qui est envoyé lorsque quelqu’un d’autorisé coupe l’alarme.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Votre rendez-vous d’estimation gratuite

Mon bien
Mes coordonnées
Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location