Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Assurance prêt : se protéger lors de l'achat d'un bien immobilier

Par Christel Villedieu - Crédit photo : Thinkstock - Publié le 24/09/2014 - Mis à jour le 24/11/2016

Assurance prêt : se protéger lors de l'achat d'un bien immobilier

Lorsque l'on souscrit un crédit immobilier auprès d'une banque, il est indispensable de prendre aussi une assurance pour se couvrir en cas de problèmes. Décryptage en 4 points.

Assurance responsabilité civile, assurance logement, assurance automobile... On signe de nombreux contrats au quotidien et certains peuvent s'avérer très utiles, comme les contrats d'assurance emprunteur, aussi appelée assurance prêt. Leur finalité est de couvrir la banque et l'emprunteur en cas de soucis après l'achat d'un bien immobilier. Décryptage en quatre points.



1. Une assurance indispensable
Vous pensiez pouvoir signer l'achat d'un bien immobilier sans une assurance sur votre prêt bancaire, oubliez ! Si la loi ne vous y oblige pas formellement, dans la pratique, aucune banque n'acceptera de financer un quelconque projet immobilier sans une assurance prêt. Les sommes d'argent prêtées par les banques dans le cadre de l'achat d'un bien immobilier étant particulièrement importantes, une garantie de paiement des mensualités est nécessaire. L'établissement bancaire auprès duquel vous souscrirez votre prêt demandera donc une assurance pour se couvrir et vous couvrir en même temps.

 

2. Une souscription libre
Il y a quelques années, les banques avaient souvent tendance à vendre leur propre assurance au moment de la souscription d'un prêt. Or, la loi Lagarde de 2010 rappelle la possibilité de prendre une assurance auprès de l'organisme de votre choix, une assurance en délégation. Votre banque ne sera pas en droit de la refuser si cette assurance offre le même niveau de couverture que celle qu'elle-même propose. Toutefois, suivant votre profil, elle pourra quand même la rejeter à condition de le faire par écrit et en explicitant clairement les motifs du refus. L'établissement assureur étudiera votre niveau de risques en fonction de votre santé, votre âge, votre profession ou encore votre pratique sportive (notamment les sports dits extrêmes). Chaque établissement peut demander les documents justificatifs qu'il souhaite.

 

3. Les différents risques couverts
Une assurance prêt permet de garantir les intérêts de l'établissement bancaire ainsi que les vôtres et ceux de vos proches en cas de décès, d'invalidité, d'incapacité totale ou partielle mais aussi en cas de perte d'emploi (option facultative en principe mais qui peut être imposée par certains organismes). Le but ? Couvrir vos mensualités et rembourser votre crédit à votre place. Cette assurance se substitue au client suivant les dispositions prises lors de la signature du contrat. Elle prendra en charge une partie ou la totalité de vos mensualités, protégeant ainsi votre conjoint et vos enfants.

 

4. L'assurance co-emprunteur
Si vous souscrivez un prêt avec une autre personne, votre conjoint par exemple, l'assurance vaudra pour les deux. Le contrat devra alors stipuler dès le départ le degré auquel chaque co-emprunteur est assuré. Cette variable peut être ajustée en fonction du risque lié à chaque co-emprunteur. Si dans un couple A et B, A est plus âgé, a souffert de problèmes de santé, ou gagne tout simplement mieux sa vie, l'assurance prêt pourra le couvrir à 70% et assurera B à hauteur de 30%. S'il arrive quelque chose à A, alors l'assurance prendra en charge la part du montant de ses mensualités, soit 70%. Dans la plupart des cas, si aucun risque particulier n'est décelé lors de la signature du contrat, les co-emprunteurs peuvent s'assurer chacun à hauteur de 50%.

 

 

 
 
 


Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans le même univers

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location