Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Achat : les aides se multiplient. Profitez-en !

Par Christel Villedieu - Crédit photo : e-TF1 - Publié le 26/09/2014 - Mis à jour le 24/11/2016

Achat : les aides se multiplient. Profitez-en !

Quand on devient locataire, il paraît naturel d’effectuer toutes les démarches nécessaires afin d'être aidé le plus possible. Mais au moment d’acquérir sa résidence principale, on a l'impression d’être seul au monde. Rien n’est plus faux ! Les futurs propriétaires bénéficient aussi de nombreuses aides. En voici quelques exemples.

Le prêt à taux zéro.

Les conditions d'accès au prêt à taux zéro (PTZ) se sont assouplies en 2016. Le plafond de revenus permettant d’en bénéficier a été relevé, le différé de remboursement est porté à 15 ans, la durée du prêt s’allonge jusqu’à 20 ans et l’achat est financé jusqu’à 40% du prix. Il peut servir à un achat dans le neuf ou dans l’ancien si le montant des travaux effectués est au moins égal à 25% du coût total de l’opération. Son montant varie selon la composition et les ressources du foyer. Pour en savoir davantage sur le PTZ, cliquez ici.


Le prêt action logement.

Il est réservé aux salariés des entreprises du secteur privé adhérentes au Comité interprofessionnel du logement (CIL). Connu autrefois sous l’appellation « 1 % logement », ce crédit bénéficie aux futurs propriétaires qui achètent une résidence principale dans le neuf ou l'ancien (sans forcément nécessiter des travaux mais dont les conditions de performance énergétiques sont respectées). Ce prêt, d'un montant de 7 000 à 25 000 euros, ne peut dépasser 30 % du coût global de l'opération pour une durée de remboursement de 20 ans maximum. En cas de départ du salarié de l'entreprise, le prêt se poursuit sans aucune obligation de le rembourser par anticipation. Pour en savoir davantage sur le PAL, cliquez ici.


Le prêt d'accession sociale.

Le PAS est une aide que l'État accorde aux personnes qui achètent leur résidence principale. Ses conditions d’éligibilité sont désormais alignées sur celles du prêt à taux zéro (voir ci-dessus).


Les prêts catégoriels.

Si vous travaillez dans la fonction publique (titulaire ou contractuel), vous pouvez avoir droit à un crédit sous conditions de ressources et uniquement si votre dossier de financement comporte un prêt conventionné. Les caisses de retraite complémentaire disposent également d'un service d'aide à l'acquisition dont les conditions se montrent variables. Ces crédits sont souvent plus intéressants que les prêts « classiques » proposés par les banques. Pour en savoir davantage sur ces prêts, cliquez ici.
 
Les autres possibilités de prêts.

La CAF peut proposer des prêts aidés pour l'acquisition d'un logement si vous justifiez de faibles conditions de ressources ; attention, ces prêts sont peu élevés mais peuvent être un complément appréciable. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire. Les collectivités locales accordent des micro-prêts, voire des subventions, pour acheter un logement neuf ou ancien. Les critères d'attribution tiennent surtout compte des ressources de l'acheteur et de la qualité énergétique du bâtiment. Pour en savoir davantage à ce sujet, adressez-vous à votre mairie.
 
Les prêts conventionné.

Le prêt conventionné est accordé par un établissement bancaire « classique » qui a passé une convention avec l'État. Il peut financer la totalité de l’opération immobilière ou compléter un PTZ, un PEL, un PAL mais pas un emprunt « classique ». Il est accordé sans conditions de ressources pour l’achat d’un logement neuf ou ancien. Son montant est plafonné avec un taux de 3% à 3,5% selon la durée et il est remboursable en 35 ans maximum. Ce type de prêt peut donner droit à l'aide personnalisée au logement (APL). Pour en savoir davantage sur les prêts conventionnés, cliquez ici.

 

Le prêt épargne logement. Si vous avez souscrit un PEL (plan d'épargne logement), vous avez droit à un crédit aidé. Selon le type de plan et sa date d’ouverture, le taux d'emprunt se montre variable (2,70% depuis le 1er février 2016). Son montant maximum s’élève à 90 000€ pour une durée de 2 à 15 ans. Il peut se voir adjoindre une prime d’État Pour en savoir davantage sur les PEL, cliquez ici.

 

Le prêt familial. Si vous avez la possibilité de vous faire aider par votre famille, n'hésitez pas ! Mais cela ne se fait pas uniquement en se tapant dans la main. Il faut signer une reconnaissance de dette mentionnant la date, le montant emprunté, les modalités de remboursement et le taux d’intérêt.

 

 

A lire aussi : "Décrocher une aide de l'Anah ou une éco-subvention pour ses travaux"

 
 
 
 


Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location