Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

La fin du crédit d’impôt pour l’installation de fenêtres à double vitrage.

Par Pierre Grammat - Publié le 16/10/2017 - Mis à jour le 16/10/2017

La fin du crédit d’impôt pour l’installation de fenêtres à double vitrage.

Alors que dans son nouveau plan Climat le ministre de la transition écologique et solidaire annonce plusieurs mesures visant à réduire le réchauffement climatique et à soutenir les ménages modestes afin qu’ils renforcent l'efficacité énergétique de leur logement, on apprend que l’installation de fenêtres à double vitrage ne bénéficierait plus des mêmes faveurs en matière de crédit d’impôts. Raison invoquée : les maigres performances de réduction de la consommation d’énergie qu’entraînent ces travaux. Une reculade qui vaut également pour les portes d’entrée et les volets.

Une efficacité soudainement remise en cause.

Les esprits chagrins ne manqueront pas de s’étonner qu’après avoir vanté, des décennies durant, le formidable bénéfice de substituer à ses vieilles fenêtres des doubles voire triples vitrages, voilà qu’on nous indique qu’il n’en est rien et que de tels travaux n’induisent pas suffisamment d’économies d’énergie. Il faut dire que ce dispositif coûterait quelque 800 millions € chaque année au budget de l’État alors que les dernières études démontreraient que le montage de ces fenêtres n’entraînerait qu’une économie de 14% de la facture énergétique globale d’une habitation.

 

Et tant pis pour l’insonorisation.

De façon pratique, cet avantage fiscal demeure encore quelques mois mais avec un taux réduit à 15% (au lieu de 30%) avant de totalement disparaître au printemps prochain, en 2018, au profit de dispositions qui favoriseraient l’isolation des combles ou le remplacement des chaudières pour des modèles à énergie renouvelable. Si les professionnels de la menuiserie considèrent d’un mauvais œil cette décision du gouvernement Macron, d’autres s’étonnent qu’on n’ait pas pris en compte les bénéfices en matière d’insonorisation qu’apportent ces fenêtres à double vitrage. La pollution par le bruit n’étant pas le moindre des maux en zones urbaines…

 

A lire aussiEt si nos fenêtres devenaient intelligentes ?La baie vitrée, une ouverture sur le monde.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location