Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Vendre son appartement alors qu'il est loué

Par Christel Villedieu - Crédit photo : Thinkstock - Publié le 03/10/2014 - Mis à jour le 25/11/2016

Vendre son appartement alors qu'il est loué

Un propriétaire peut vendre son appartement occupé. Dans ce cas, il doit le proposer, en priorité, au locataire en place. Quelles sont les obligations du bailleur et celles du locataire ? Nos réponses.

1 / Vous vendez votre logement occupé
 
Les obligations du propriétaire
Par principe, le propriétaire n'a pas d'obligation puisqu'il n'a pas à donner congé à son locataire. Il n'a pas à en informer préalablement le locataire qui continuera de payer son loyer au nouveau propriétaire. Le bailleur peut toutefois proposer au locataire d'acheter son bien. Cette proposition n'est, dans ce cas, soumise à aucun formalisme.
 
Le droit de préemption du locataire
Une exception existe : lorsque l'immeuble tout entier appartient à un seul propriétaire, ce dernier doit mettre l'immeuble en copropriété avant la première vente. Dans ce cas, pour la première transaction réalisée après la mise en copropriété, le locataire a un droit de préemption.
 
Les devoirs de l'habitant
Le locataire doit laisser un droit de visite au propriétaire deux heures maximum par jour hors dimanche. Précisons que cette obligation n'est valable que si elle a été notifiée dans le bail ou à défaut avec son accord écrit. L'habitant peut exiger d'être présent. Il peut aussi laisser les clés au bailleur en son absence.
 
 
2/ Vous souhaitez vendre le logement vide
 
Dans le cadre d'un bail "classique" (soumis à la loi du 6 juillet 1989), le propriétaire peut décider de vendre son logement vide. Dans ce cas, le locataire bénéficie d'un droit de préemption. Un formalisme précis doit être respecté.
 
Les obligations du propriétaire
Le propriétaire doit faire part à son locataire de son intention de vendre six mois minimum avant la fin du bail. Pour ce faire, le vendeur a deux possibilités : envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à son locataire ou passer par voie d'huissier. Le contenu de ce congé pour vente est également réglementé par la loi.
 
Trois solutions pour le locataire
Le locataire a alors deux mois pour donner sa réponse au vendeur. Il peut accepter l'offre au prix, la refuser ou entrer dans une phase de négociations. Mais attention, dans ce dernier cas, le locataire n'est plus prioritaire. Cela signifie que le propriétaire peut vendre son logement à une personne qui proposerait, elle, une offre au prix. Si le bailleur trouve un acquéreur à un prix moins élevé, il doit en informer le locataire. Ce dernier, étant là encore prioritaire, a un mois pour accepter ou refuser cette nouvelle offre.
 
Le devoir de l'occupant
Le locataire, s'il n'est pas intéressé par cette vente, doit permettre au propriétaire d'avoir accès au logement, au moins deux heures par jour, pour d'éventuelles visites. Précisons que cette obligation n'est valable que si elle a été notifiée dans le bail.

Attention : si le propriétaire bailleur n'a pu respecter cette procédure et désire toujours vendre son logement, il ne pourra le faire qu'occupé.

 

 

A lire aussi "Récupérer un logement loué" et "Comment acheter l'appartement que l'on loue ?"

 

 

Retrouvez d'autres articles sur La Chaîne Immobilière.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location