Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à CARQUEFOU

Carquefou

Peuplée bien avant notre ère par des Celtes puis par des Gaulois, la région nantaise fut colonisée par les Romains qui en firent une contrée prospère.

Carquefou

Par Pierre Grammat - Publié le 10/03/2014 - Mis à jour le 24/11/2016

  • Département : Loire-Atlantique (44)
  • Région : PAYS-DE-LOIRE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

571€

Les biens en vente

162 227€

A la chute de Rome suivirent les invasions puis la sédentarisation des Bretons avant que la christianisation des lieux ne participe de leur essor. Au cœur d’une immense forêt qui s’étendait jusqu’aux faubourgs de Nantes se forma un hameau, constitué de quelques maisons agrégées autour d’un château fort désigné sous l’appellation Carcafagum, un nom qui faisait référence à la forêt de hêtres qui l’environnait. Alors que le comté de Bretagne prenait corps, le domaine fut partagé entre trois seigneuries mais connut néanmoins une paix relative jusqu’au milieu du XIVe siècle quand il fut dévasté et incendié par le duc de Normandie, fils aîné de Philippe de Valois.

 

Un petit bourg agricole.

Sous la protection de son château et de fossés, Quercufolio partagea cependant les vicissitudes de la Bretagne et fut rattachée à la couronne de France au XVIe siècle à l’instar de l’ensemble de cette région. Durement touché par les guerres de Religion, le village n’en poursuivit pas moins son destin, petit bourg agricole qui accueillit au dernier quart du XVIIe siècle le château de la Seilleraye, bâti par une riche famille nantaise. Le siècle suivant fut également difficile pour la Bretagne, notamment lors de la Révolution, et pour Carquefou qui avait rejoint la révolte des Chouans.

 

Une transformation tardive.

Echappant à la révolution industrielle, située sur la route de Nantes à Châteaubriant, la cité bretonne ne comptait que 1700 habitants en 1830 et subsistait de ses terres à blé, vignes, prairies, bois et landes. Et dut attendre l’entre-deux-guerres pour se voir peu à peu désenclavée par la route, puis les Trente Glorieuses pour profiter de l’extension de la zone industrielle nantaise jusqu’à ses portes. Conduisant ainsi à son lotissement progressif avec résidences de petits immeubles et pavillons. Aujourd’hui, Carquefou accueille un centre des Congrès et plus de 800 entreprises installées dans quatre zones d’activités mais demeure une commune de tradition agricole.

 

Un riche patrimoine.

Mais Carquefou se veut également touristique et revendique un riche patrimoine architectural avec, entre autres, le château de la Seilleraye du XVIe siècle ou ceux de la Fleuriaye et de Maubreuil du XIXe siècle, le manoir des Renaudières, ancienne maison noble qui abrite aujourd’hui l’école de musique et le musée, les vestiges du moulin de Clouet, mais aussi le site technopolitain de la Fleuriaye et son théâtre à l'italienne de 800 places, connue par ailleurs pour ses Rencontres Internationales du Dessin de Presse. Et offre aux Carquefolliens des établissements scolaires jusqu’au lycée, agricole en l’occurrence, mais aussi un pôle de formation, l'ICAM, et des IUT, sans compter les installations culturelles avec ses deux musées, ou sportives avec un golf de 18 trous et une base nautique.

 

Une ville à la campagne.

Au cœur du pays nantais, à une dizaine de kilomètres de la capitale régionale et à 25 km de son aéroport, desservie par l’autoroute, Carquefou reste une ville à la campagne réputée pour son environnement privilégié et ses chemins de randonnées. Plus de 800 hectares d’espaces verts et protégés s’ajoutent aux 2000 hectares de zones agricoles, ce qui lui vaut son label quatre fleurs, tandis que de nombreux aménagements urbains, en cours ou déjà réalisés, apportent un nouveau visage à cette commune de la première couronne de la banlieue nantaise. Qui abrite un parc immobilier composé à 70% de maisons individuelles où se côtoient zones rurales et urbaines, lotissements récents et habitat ancien.

Nos experts à CARQUEFOU

Informations sur l'immobilier à CARQUEFOU

Liens complémentaires

Acheter Une Maison Estimer Mon Bien Les Agences du Réseau Louer Studio

CARQUEFOU Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir CARQUEFOU

  • Prix moyens constatés en région PAYS-DE-LOIRE

  • Biens à vendre à CARQUEFOU

    • Les habitants de CARQUEFOU

      • Taux d'impositions à CARQUEFOU

        CARQUEFOU : Les dernières exclusivités en location

        Les annonces de biens aux alentours de CARQUEFOU