Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à MONTIGNY LE BRETONNEUX

Montigny-le-Bretonneux

Si quelques hameaux se formèrent sur ce territoire couvert de forêts dès le début de notre ère, ce ne fut qu’aux derniers siècles du premier millénaire que des monastères s’y implantèrent.

Montigny-le-Bretonneux

Par Pierre Grammat - Publié le 08/01/2013 - Mis à jour le 24/11/2016

  • Département : Yvelines (78)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

1 409€

Les biens en vente

570 878€

Des moines qui défrichèrent les bois et édifièrent une église dédiée à Saint-Martin autour de laquelle se forma le hameau de Montegni au XIe siècle. Dévasté par les famines, les épidémies et les affres de la guerre de Cent Ans, le village fut déserté et abandonné à la soldatesque du seigneur de Massy qui rançonnait et pillait la contrée. Après l’occupation anglaise, le village reprit vie puis se développa tout au long des XVIe et XVIIe siècles, souffrant néanmoins des guerres de Religion qui lui valurent la destruction de son église médiévale.



Membre du Grand Versailles.
Quand Louis XIV construisit le Grand Versailles, Montigny bénéficia d’un étang artificiel, partie du système hydraulique qui devait alimenter la ville royale, induisant l’installation de nombreux ouvriers tandis que l’agriculture se développait de manière intensive sur les terres fertiles du domaine versaillais. A la Révolution, quand les domaines des nobles et des ecclésiastiques furent vendus à des particuliers au titre des biens nationaux, notables et bourgeois se partagèrent ces anciens fiefs, notamment la ferme du Manet, possession jusqu’alors de l’abbaye de Port-Royal.



Un lotissement récent.
Un domaine agricole qui profita de la révolution industrielle pour mécaniser les travaux des champs, ce qui valut une formidable expansion à Montigny. Bien qu’elle accueillit le fort de Saint-Cyr après la défaite de Sedan, la commune ne souffrit pas de la Grande Guerre mais, proche de l’importante gare de Trappes, elle fut bombardée au cours de la Seconde Guerre mondiale. Après-guerre, le village se lotit lentement et ne comptait pas plus de 1300 habitants au début des années 1970 quand le projet de la ville nouvelle de Saint-Quentin lui permit de décupler sa population en une décennie.



Une ville résidentielle mais dynamique.
Après s’être agrandie en 1984 en annexant le parc d’activités de Bois d’Arcy, Montigny-le-Bretonneux devint une ville résidentielle mais sut rester dynamique en hébergeant près de 1600 entreprises, second pôle économique de l’Ouest parisien après La Défense. Aujourd’hui, membre de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, elle abrite un bassin d’emplois tertiaire pour l’essentiel, et une future faculté de médecine.

 


Au cœur de Saint-Quentin-en-Yvelines.
A 25 km au sud-ouest de Paris, à 5 km de Versailles, desservie par le RER C et par l’autoroute, Montigny-le-Bretonneux a conservé son patrimoine avec, notamment, la ferme du Manet, l’église Saint-Martin, le fort de Saint-Cyr, le château de Montigny et son parc de 13 hectares, sans oublier le vélodrome national au Pas du Lac. Et met à la disposition des Ignymontains d’innombrables équipements dont des établissements scolaires jusqu’au lycée, un cinéma multiplexe, plusieurs salles de spectacles, un musée municipal, un théâtre, et de multiples installations sportives.



Un immobilier prisé par les familles.
Dotée d’une centaine d’hectares d’espaces verts sur un territoire entièrement urbanisé et à l’extension immobilière quasi impossible, Montigny-le-Bretonneux abrite un parc immobilier prisé par les familles avec enfants, composé à 36% de maisons individuelles au sein de neuf quartiers où se côtoient les petits immeubles de trois étages des Arcades et du Viaduc des années 1970 de l’architecte Ricardo Bofill, l’habitat requalifié du secteur de la gare et des quartiers pavillonnaires.

Nos experts à MONTIGNY LE BRETONNEUX

Informations sur l'immobilier à MONTIGNY LE BRETONNEUX

Liens complémentaires

Immobilier France Evaluer Bien Immobilier Logement Location Maisons à Acheter

MONTIGNY LE BRETONNEUX Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir MONTIGNY LE BRETONNEUX

  • Prix moyens constatés dans les Yvelines

  • Biens à vendre à MONTIGNY LE BRETONNEUX

    • Les habitants de MONTIGNY LE BRETONNEUX

      • Taux d'impositions à MONTIGNY LE BRETONNEUX

        Les annonces de biens aux alentours de MONTIGNY LE BRETONNEUX