Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à PARIS 9ème

Paris 9ème

Le 9ème arrondissement resta longtemps un territoire marécageux occupé par des moines et quelques fermes pour devenir aujourd’hui le lieu de la finance, du commerce et des plaisirs.

Paris 9ème

Par Pierre Grammat - Publié le 03/04/2013 - Mis à jour le 20/01/2017

  • Département : Paris (75)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

1 408€

Les biens en vente

571 025€

Zone marécageuse assainie et mise en culture par des moines dès le Haut Moyen Age, le territoire de l’actuel 9ème arrondissement accueillit au fil du temps plusieurs fermes dont la grange batelière dès le XIIIe siècle, précédées par l’abbaye de Montmartre. Des terres qui appartenaient pour leur plus grande part à une illustre famille bourgeoise, les Porcherons, qui y firent construire un château avant de le céder à la famille Du Coq. Régulièrement inondé par des crues, l’endroit fut asséché par la construction de canaux puis, au XVIIe siècle, on y perça des promenades qui devinrent les boulevards Poissonnière, Montmartre, des Italiens et des Capucines.

Entre finances et lieux de plaisirs.
Les commerces s’y multiplièrent, bientôt rejoints par des habitations et de nombreux cabarets, l’endroit échappant à l’octroi sur le vin. Puis la Chaussée d’Antin, simple chemin rural, fut aménagé par la grâce de Louis XV et bientôt investi par les financiers et autres banquiers, voyant se multiplier belles demeures et hôtels particuliers, devenant dès lors un grand quartier résidentiel. Qui fut largement modifié par Haussmann qui déplaça ou détruisit manufactures et industries, anciennes habitations aussi, pour bâtir des immeubles neufs. Un arrondissement qui restera populaire grâce à ses théâtres et autres lieux de plaisirs, mais aussi grâce à ses grands magasins.

L’origine du nom des 4 quartiers administratifs du 9e arrondissement.
Si le nom de certains quartiers historiques ont perduré jusqu’à nos jours, les quatre quartiers administratifs qui composent aujourd’hui chaque arrondissement ne correspondent pas forcément à l’usage populaire et séculaire des Parisiens.

- Saint-Georges : ce quartier a peut-être tiré son nom d’une enseigne représentant le saint patron d’un armurier ou d’un bourrelier.

- Chaussée-d’Antin : quand les marais du lieu furent asséchés au XVIIe siècle, on suréleva quelque peu la voie en construction, formant ainsi une chaussée comme les construisaient les Romains en zone marécageuse. Une chaussée où le duc d’Antin, surintendant des Bâtiments du Roi, installa son hôtel particulier.

- Faubourg-Montmartre : quartier autrefois situé entre le village de Montmartre et Paris, dont le nom dérive de « mont des martres », martre étant la forme médiévale de martyr.

- Rochechouart : Marguerite de Rochechouart de Montpipeau fut abbesse du monastère de moniales bénédictines au début du XVIIIe siècle.

Le 9e arrondissement aujourd’hui.
Avec seulement 218 hectares, le 9e arrondissement est l’un des moins étendus de la capitale, mais abrite 59000 habitants, ce qui le place au 13e rang de la capitale en termes de population. Très fréquenté par les touristes mais aussi par les Parisiens pour ses grands magasins de la Chaussée d’Antin ou pour les nombreux théâtres, salles de spectacles et cinémas des grands boulevards, sans oublier l’opéra Garnier ou l’hôtel des ventes Drouot, l’arrondissement se veut également un lieu d’affaires, siège de grandes banques et assurances.

Pour en savoir plus sur le découpage de Paris...
A l’origine, Paris se divisait en quartiers, une division naturelle qui suivait le découpage de la zone en quadrants délimités par les points cardinaux. Ainsi trouvait-on initialement 4 quartiers : Ile de la Cité, Saint-Jacques de la Boucherie, la Verrerie, la Grève, qui furent portés à 8 au XIIIe siècle avec l’ajout de Sainte-Opportune, Saint-Germain-l’Auxerrois, Saint-André et place Maubert puis, deux cents ans plus tard, à 16 sous Henri III. Finalement, Paris connaissant une forte expansion, le nombre de quartiers fut porté à 20 le 14 janvier 1702 par le conseil du roi. Il fallut attendre la Révolution pour que cette notion de quartier disparaisse, temporairement, pour se muer en 60 districts bientôt réduits à 48 sections groupées par 4 au sein de 12 arrondissements.

20 arrondissements et 80 quartiers administratifs.
Des arrondissements parisiens qui furent portés à 20 en 1860, suite à l’annexion des faubourgs et villages situés entre l’enceinte de Thiers et celle des Fermiers généraux, leur numérotation s’effectuant en partant du centre de la capitale, en suivant la forme d’un escargot, et non plus de gauche à droite et de haut en bas comme c’était le cas précédemment. Chaque arrondissement fut alors doté de 4 quartiers administratifs qui ne sont plus guère utilisés aujourd’hui que par la Préfecture de police pour l’implantation de ses commissariats, les Parisiens préférant conserver leurs anciens usages.

 

 

Plus d'infos sur les autres arrondissements de Paris :

 

1er  |  2ème  |  3ème  |  4ème  |  5ème  |  6ème  |  7ème  |  8ème  |  10ème  |  11ème  |  12ème  |  13ème  |  14ème  |  15ème  |  16ème  |  17ème  |  18ème  |  19ème  |  20ème

Nos experts à PARIS

Informations sur l'immobilier à PARIS

PARIS Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir PARIS

  • Prix moyens constatés en région ILE-DE-FRANCE

  • Biens à vendre à PARIS 9ème

    • Les habitants de PARIS 9ème

      • Taux d'impositions à PARIS 9ème

        PARIS : Les dernières exclusivités en vente

        PARIS : Les dernières exclusivités en location

        Les annonces de biens aux alentours de PARIS