Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à PARIS 16ème

Paris 16ème

Né de la réunion des communes d’Auteuil et de Passy, et du faubourg de Chaillot en 1860, le 16ème arrondissement était longtemps resté un territoire rural et agricole.

Paris 16ème

Par Pierre Grammat - Publié le 04/04/2013 - Mis à jour le 20/01/2017

  • Département : Paris (75)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

1 220€

Les biens en vente

553 926€


Le village de Passy.
Paciacum était au Moyen Age un hameau dépendant de la paroisse d’Auteuil et ne devint une cure à part entière qu’au XVIIe siècle, accueillant par ailleurs plusieurs monastères. Période au cours de laquelle la découverte d’eaux thermales allait assurer le succès du lieu, destination de villégiature où notables et bourgeois se furent construire leurs maisons de plaisance à proximité des barrières de Paris. Le château de Passy, construit en 1678, revint au marquis de Boulainvilliers, puis fut détruit au XIXe siècle pour laisser place à un lotissement de petites maisons avec jardin détenu par un dénommé Singer.
 
Le faubourg de Chaillot.
Chaillot apparut dans l’Histoire à la fin du XIe siècle sous le nom de Challoio, puis Chailluyau au XIVe siècle, une paroisse dépendante du prieuré de Saint-Martin-des-Champs. Un fief qui passa de main en main au fil des siècles, notamment du seigneur de Marly-le-Château puis de Philippe de Commines, un territoire qui comptait plusieurs monastères. A la fin du XVIIe siècle, Chaillot était devenu un faubourg de Paris, connu sous le nom de Faubourg de la Conférence et abritait alors un millier d’habitants tout au plus.

L’origine du nom des 4 quartiers administratifs du 16e arrondissement.
Si le nom de certains quartiers historiques ont perduré jusqu’à nos jours, les quatre quartiers administratifs qui composent aujourd’hui chaque arrondissement ne correspondent pas forcément à l’usage populaire et séculaire des Parisiens.

- Auteuil : village proche de la capitale, annexé à Paris lors de la création du XVIe arrondissement en 1860.

- La Muette : le château de la Muette était un ancien rendez-vous de chasse construit par Henri II, une dépendance royale que Louis XV fit agrandir et que Marie-Antoinette fréquentait régulièrement. Muette étant une déformation de meute.

- Porte-Dauphine : entrée de Paris dont le nom est un hommage rendue à l’épouse du dauphin Louis, futur Louis XVI.

- Chaillot (anciennement Les Bassins) : petit hameau devenu faubourg de Paris avant d’être totalement annexé.

Le 16e arrondissement aujourd’hui.
Grâce au rattachement du bois de Boulogne en 1929, le 16e arrondissement s’étend sur 1636 hectares dont la moitié occupée par la forêt, les lacs et les étangs, les hippodromes ou encore les jardins d’Acclimatation et de Bagatelle. Un arrondissement également connu pour ses équipements publics comme le parc des Princes, le stade Roland Garros, le musée de l'Homme ou le musée d'art moderne. Siège de nombreuses ambassades et d’institutions internationales ou françaises, le 16e reste un secteur résidentiel de la capitale même si les touristes apprécient les jardins du Trocadéro, la vingtaine de musées et les commerces de luxe près de l’Etoile.

Pour en savoir plus sur le découpage de Paris...
A l’origine, Paris se divisait en quartiers, une division naturelle qui suivait le découpage de la zone en quadrants délimités par les points cardinaux. Ainsi trouvait-on initialement 4 quartiers : Ile de la Cité, Saint-Jacques de la Boucherie, la Verrerie, la Grève, qui furent portés à 8 au XIIIe siècle avec l’ajout de Sainte-Opportune, Saint-Germain-l’Auxerrois, Saint-André et place Maubert puis, deux cents ans plus tard, à 16 sous Henri III. Finalement, Paris connaissant une forte expansion, le nombre de quartiers fut porté à 20 le 14 janvier 1702 par le conseil du roi. Il fallut attendre la Révolution pour que cette notion de quartier disparaisse, temporairement, pour se muer en 60 districts bientôt réduits à 48 sections groupées par 4 au sein de 12 arrondissements.

20 arrondissements et 80 quartiers administratifs.
Des arrondissements parisiens qui furent portés à 20 en 1860, suite à l’annexion des faubourgs et villages situés entre l’enceinte de Thiers et celle des Fermiers généraux, leur numérotation s’effectuant en partant du centre de la capitale, en suivant la forme d’un escargot, et non plus de gauche à droite et de haut en bas comme c’était le cas précédemment. Chaque arrondissement fut alors doté de 4 quartiers administratifs qui ne sont plus guère utilisés aujourd’hui que par la Préfecture de police pour l’implantation de ses commissariats, les Parisiens préférant conserver leurs anciens usages.

 

 

Plus d'infos sur les autres arrondissements de Paris :

 

1er  |  2ème  |  3ème  |  4ème  |  5ème  |  6ème  |  7ème  |  8ème  |  9ème  |  10ème  |  11ème  |  12ème  |  13ème  |  14ème  |  15ème17ème  |  18ème  |  19ème  |  20ème

Nos experts à PARIS

Informations sur l'immobilier à PARIS

Immobilier à Paris : Pour aller plus loin

PARIS Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir PARIS

  • Prix moyens constatés en région ILE-DE-FRANCE

  • Biens à vendre à PARIS 16ème

    • Les habitants de PARIS 16ème

      • Taux d'impositions à PARIS 16ème

        PARIS : Les dernières exclusivités en vente

        PARIS : Les dernières exclusivités en location

        Les annonces de biens aux alentours de PARIS