Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à PARIS 19ème

Paris 19e

Quand le 19e arrondissement fut créé en 1860 par la réunion du village de La Villette et d’une partie des communes avoisinantes dont Belleville, il n’était pratiquement que friches, taudis et dépotoirs.

Paris 19e

Par Pierre Grammat - Publié le 04/04/2013 - Mis à jour le 12/12/2017

  • Département : Paris (75)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

1 221€

Les biens en vente

553 818€

Dès le XIIème siècle, La Villette abrita une léproserie autour de laquelle s’agrègent quelques maisons de vignerons. Des espaces agricoles et viticoles ou laissés en friche sur lesquels s’implanta cinq siècles plus tard, une abbaye. A la Révolution, Belleville était une véritable décharge à ciel ouvert combinée à l’activité des équarrisseurs. Et il fallut attendre que le village soit inclus dans l’enceinte de Thiers pour qu’on déplace le dépotoir dans la forêt de Bondy. Le XIXe siècle marqua la réhabilitation partielle et l’industrialisation des lieux avec le creusement du canal de l’Ourcq puis l’arrivée du chemin de fer tandis que des abattoirs étaient construits à la Villette pour en débarrasser le centre de Paris.

Une urbanisation difficile.
Période au cours de laquelle le parc des Buttes-Chaumont fut créé par Haussmann sur les anciennes carrières, nécessitant l’apport d’un million de mètres cubes de terre pour niveler le terrain. Au XXe siècle, le 19e arrondissement comptait 150 000 habitants et une industrie aussi variée que prospère. Mais si Belleville se montrait industrieuse, La Villette n’avait pas cette chance et réunissait de nombreux inactifs, induisant une incroyable criminalité autour des cabarets et autres lieux de plaisirs. Après-guerre, les quartiers Combat et Amériques abritaient encore de grands territoires vierges puis se lotirent progressivement, les habitations insalubres enfin détruites ou réhabilitées.

L’origine du nom des 4 quartiers administratifs du 19e arrondissement.
Si le nom de certains quartiers historiques ont perduré jusqu’à nos jours, les quatre quartiers administratifs qui composent aujourd’hui chaque arrondissement ne correspondent pas forcément à l’usage populaire et séculaire des Parisiens.

- La Villette : village annexé à la capitale dont le nom signifie « petite ville ».

- Pont-de-Flandre : pont construit au XIXe siècle sur la route qui menait à la Flandre.

- Amérique : tient son nom de l’ancien chemin des Carrières-d’Amériques, des carrières dont la production plâtrière était expédiée aux Amériques françaises.

- Combat : en référence à un lieu de combats d’animaux aussi bien sauvages que domestiques à la barrière de Paris.

Le 19e arrondissement aujourd’hui.
Le 19e arrondissement abrite sur 679 hectares plus de 186000 habitants, ce qui le place au 4e rang de la population parisienne. Pourtant, sa densité démographique correspond à la moyenne de la capitale grâce, notamment, aux 25 hectares des Buttes-Chaumont ou aux 35 hectares du parc de la Villette où sont réunis la Géode, la Cité de la musique, la Cité des sciences et de l’industrie, le Zénith, faisant du lieu une destination touristique et culturelle de la ville. Mais le 19e se veut également un arrondissement commerçant et résidentiel, prisé par les Parisiens, notamment autour du canal de l’Ourcq.

Pour en savoir plus sur le découpage de Paris...
A l’origine, Paris se divisait en quartiers, une division naturelle qui suivait le découpage de la zone en quadrants délimités par les points cardinaux. Ainsi trouvait-on initialement 4 quartiers : Ile de la Cité, Saint-Jacques de la Boucherie, la Verrerie, la Grève, qui furent portés à 8 au XIIIe siècle avec l’ajout de Sainte-Opportune, Saint-Germain-l’Auxerrois, Saint-André et place Maubert puis, deux cents ans plus tard, à 16 sous Henri III. Finalement, Paris connaissant une forte expansion, le nombre de quartiers fut porté à 20 le 14 janvier 1702 par le conseil du roi. Il fallut attendre la Révolution pour que cette notion de quartier disparaisse, temporairement, pour se muer en 60 districts bientôt réduits à 48 sections groupées par 4 au sein de 12 arrondissements.

20 arrondissements et 80 quartiers administratifs.
Des arrondissements parisiens qui furent portés à 20 en 1860, suite à l’annexion des faubourgs et villages situés entre l’enceinte de Thiers et celle des Fermiers généraux, leur numérotation s’effectuant en partant du centre de la capitale, en suivant la forme d’un escargot, et non plus de gauche à droite et de haut en bas comme c’était le cas précédemment. Chaque arrondissement fut alors doté de 4 quartiers administratifs qui ne sont plus guère utilisés aujourd’hui que par la Préfecture de police pour l’implantation de ses commissariats, les Parisiens préférant conserver leurs anciens usages.

 

 

Plus d'infos sur Paris par arrondissement :

 

1er  |  2e  |  3e  |  4e  |  5e  |  6e  |  7e  |  8e  |  9e  |  10e  |  11e  |  12e  |  13e  |  14e  |  15e  |  16e  |  17e  |  18e  |  19e  |  20e

 

 

Nos experts à PARIS

Informations sur l'immobilier à PARIS

Immobilier à Paris : Pour aller plus loin

Liens complémentaires

Louer un appartement Achat Maison Achat Péniche Paris Estimation d'une Maison

PARIS Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir PARIS

  • Prix moyens constatés en région ILE-DE-FRANCE

  • Biens à vendre à PARIS 19ème

    • Les habitants de PARIS 19ème

      • Taux d'impositions à PARIS 19ème

        PARIS : Les dernières exclusivités en vente

        PARIS : Les dernières exclusivités en location

        Les annonces de biens aux alentours de PARIS