Agences immobilières CENTURY 21 : immobilier, achat, vente, location et activités de gestion immobilière
  1. Accueil
  2. conseil vendre
  3. Définir mon budget
Frais d’agence : quel montant et négociation

Frais d’agence : quel montant et négociation

Publié le 24/10/2022 - Mis à jour le 15/11/2022
Quel est le montant des frais d'agence et peut-on négocier ? Que vous soyez vendeur, acquéreur, propriétaire-bailleur ou futur locataire, les agences immobilières permettent de vous simplifier la vie. En effet, les meilleures d’entre elles disposent d’un grand réseau accélérant les opérations. Cependant, ces services ne sont pas gratuits : quel est le montant des frais d’agence et peut-on les négocier ?

Comment est calculé le montant des frais d’agence pour la vente ?

Les honoraires d’agence immobilière représentent 3 à 10 % du prix de vente du bien. En fait, chacune peut les fixer librement, d’où le fait que cela varie en fonction des établissements.

Dans tous les cas, l’agent immobilier salarié ne perçoit en réalité qu’entre 7 à 30 % de la commission. C’est donc moins que ce qu’on a tendance à imaginer.

Certaines agences proposent même un tarif fixe : ainsi peu importe le montant de la transaction, les frais seront les mêmes. Découvrez comment les agences immobilières à prix fixe fonctionnent pour plus de détails.

Pour plus d’informations sur la vente avec une agence immobilière, consultez :

  • quel est le rôle d'une agence immobilière à l'achat et à la vente d'un bien ?    
  • quelles sont les étapes de la vente d'un bien immobilier
  • comment se passe la vente d'un bien immobilier ?
  • vendre sa maison avec ou sans agence

Comment sont calculés les frais d’agence lors d’une location ?

Les frais d’agence dans la location sont bien plus encadrés que pour un mandat de vente. En fait, la loi ALUR contraint les professionnels à ne pas dépasser un certain seuil. En outre, le locataire devra payer une somme qui ne peut pas dépasser la moitié des frais d’agence.

La somme ne doit pas non plus être supérieure à un plafond, fixé en fonction de la zone du logement. Il s’agit d’un prix au m² et en 2022, c’est :

  • 12 € le m² maximum dans les zones très tendues ;
  • 10 € maximum par m² dans les zones considérées comme tendues ;
  • 8 €/m² maximum dans les autres.

Ainsi, les frais d’agence restants seront à la charge du propriétaire bailleur.

Les particuliers refusent souvent de passer par des professionnels afin d’éviter de payer un supplément. Voici des pages qui devraient vous convaincre du contraire :

  • est-ce mieux de passer par une agence immobilière ?
  • pourquoi nous confier votre bien ? 
  • comment choisir son agence de gestion locative ? 
  • pourquoi passer par une agence immobilière pour louer ?

Peut-on négocier les frais d’agence ?

Il est possible de négocier les frais d’agence, même si cela reste assez rare. Essayez d’en parler avec votre interlocuteur, mais ne le faites pas au dernier moment. Par exemple, après la signature de l’acte authentique de vente : cela serait malvenu. 

Sachez que ces honoraires permettent de rémunérer l’agence pour toute la mise en place de la vente. Les faire baisser au plus bas risquerait de démotiver le professionnel immobilier.

Il faut alors trouver un juste milieu dans votre négociation :

  • un taux raisonnable pour que vous vouliez faire appel à cette agence ;
  • un prix avantageux pour l’agent ou le mandataire immobilier : la motivation est essentielle pour que la transaction soit un succès.

Certains établissements accepteront plus facilement de réduire leur tarif si la concurrence sur le marché est rude.

Pour plus de précisions, nous vous invitons à lire à quoi servent les frais d’agence immobilière.

Qui doit payer les frais d’agence et quand les régler ?

C’est sur le mandat de vente qu’est inscrit qui doit payer les frais d’agence. Le responsable du paiement ne le fera qu’une fois l’acte authentique de vente signé par les deux parties chez le notaire. Ainsi, un agent immobilier n’a pas le droit de vous demander une rémunération avant la conclusion de la transaction.

N’ayez donc aucune crainte si vous avez fait appel à plusieurs agences en même temps. Vous n’aurez qu’à régler celle qui vous a trouvé un acheteur ou un vendeur. Pour un mandat exclusif, la question ne se posera pas.

Si le vendeur paie les frais d’agence, il le fait répercuter sur le prix de vente en général. C’est mentionné avec le sigle "FAI" ou frais d’agence inclus.

Lorsque vous achetez ou vendez un bien, vous pouvez partager le tarif de l’agence avec le vendeur ou l’acquéreur. Cette pratique n’est pas nouvelle, bien que beaucoup moins répandue.

Pour la location, le locataire et le propriétaire-bailleur paient une commission. En fait, on parle de partage de frais. Le futur locataire devra s’acquitter des honoraires dès lors que le bail est signé.

Lors de l’état des lieux de sortie, le locataire ne doit pas payer les frais pour ce service. Si votre contrat de location stipule le contraire, il s’agit d’une clause abusive.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous