Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Locataire : comment convaincre votre propriétaire de vous vendre son appartement

Par Christel Villedieu - Publié le 14/04/2015 - Mis à jour le 25/11/2016

Locataire : comment convaincre votre propriétaire de vous vendre son appartement

Qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire, rien ne vous empêche de prendre les devants.

Deux cas de figure sont possibles :

 

- Le propriétaire ne vend pas. En ce cas, n’hésitez pas à prendre contact avec lui par courrier en lui indiquant que vous êtes intéressé par le rachat du logement, s’il souhaite le vendre un jour. Cette démarche volontariste est parfois payante. Un couple de cadres supérieurs domicilié dans les Yvelines est récemment parvenu à racheter la résidence secondaire qu’il louait à Grenoble sans même attendre la fin du bail. Ce qui vaut ici vaut ailleurs.

 

- Le propriétaire vend. En ce cas, vous disposez d’un droit de préemption. Vous devez être averti de cette intention 6 mois et un jour avant l'échéance du bail. Cette notification doit vous parvenir sous forme de lettre recommandée (avec AR) et mentionner le prix, les conditions de la vente, ainsi que la surface du logement. Vous disposerez alors de 2 mois pour faire connaître votre réponse.

 

Profitez de ce délai pour négocier le prix du bien. Dans l’hypothèse où il accepte de vous vendre le logement à un prix inférieur à celui stipulé au départ, le propriétaire vous notifiera un nouveau congé pour vente. Vous disposerez alors d'un mois pour vous décider.

 

Si vous acceptez, la vente devra s’actualiser dans un délai de 2 mois. Ce laps de temps étant porté à 4 mois en cas de recours à un prêt bancaire.

 

Bon à savoir : si votre propriétaire est un investisseur institutionnel, il doit automatiquement vous proposer une ristourne sur le prix d'achat officiel. Elle peut aller de 8 à 20%, selon les cas.

 

Autre cas de figure possible : le propriétaire souhaite vendre le logement occupé. En ce cas, il n’est pas tenu de vous informer de cette décision. Toutefois, si vous êtes mis au courant, rien ne vous empêche de faire une contre-proposition.

 

Ne perdez pas de vue que si le logement est occupé, il subit généralement une décote, variable en fonction du temps restant au bail et de la rentabilité du bien.

 

 

A lire aussi : "Acheter son appartement à son bailleur. Est-ce possible ?"

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location