Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier à VILLEPREUX

Villepreux

Sur un territoire recouvert de forêts et de marécages, peuplé de Carnutes bientôt colonisés par les Romains, s’implanta une villa rustica, un domaine agricole nommé Villa Pirorum.

Villepreux

Par Pierre Grammat - Publié le 02/04/2013 - Mis à jour le 24/11/2016

  • Département : Yvelines (78)
  • Région : ILE-DE-FRANCE
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

1 409€

Les biens en vente

570 878€

Villepreux apparut dans l’Histoire au IXe siècle lorsque le domaine fut échangé entre les abbayes de Saint-Maur-des-Fossés et de Saint-Germain-des-Prés qui en devint ainsi le seigneur. Un village qui se développa grâce à sa situation sur la route de Bretagne, s’étendant à mesure que la forêt était défrichée dès la fin des grandes invasions barbares. Dotée d’une église dédiée à Saint-Germain au XIIe siècle, dépendante du chapitre de Paris mais administrée par les moines de l’abbaye de Marmoutiers,  la paroisse de Villepreux fut démembrée pour donner naissance à celles de Saint-Nom-la-Bretèche et de Bois-d’Arcy.

Un village déserté.
Bourg fortifié qui accueillit le prieuré Saint-Nicolas, Villepreux vit son domaine divisé en plusieurs fiefs et en deux seigneuries qui passèrent de main en main au fil des siècles, possessions des seigneurs de Méréville, puis des comtes de Pontchartrain avant d’être rattachée à la couronne sous Louis XVI. Au Moyen Age, Villepreux était une ville prospère, mais guerre de Cent Ans et occupation anglaises, jacqueries paysannes et épidémies de peste entraînèrent son déclin. Au milieu du XVe siècle, Villepreux ne comptait plus qu’une centaine d’habitants qui abandonnèrent peu à peu cette terre exsangue pour se réfugier dans les grandes villes alentour

Démembrée au profit du parc de Versailles.
Au XVIe siècle, les paysans revinrent progressivement, cultivant céréales, chanvre et lin, enfin protégés par des remparts. Un siècle qui vit la multiplication des relais et auberges le long de la route vers la Normandie et la Bretagne, accueillant quelques manufactures textiles, des tanneries et des moulins. Puis le fief fut acheté par la famille de Gondi avant de revenir à la famille Francini qui y bâtit un hôtel particulier, transformé au fil du temps en château seigneurial. Au siècle suivant, Vincent de Paul y implanta une maison de charité avant qu’une partie du domaine ne soit incluse dans l’extension du parc de Versailles.

Une ville résidentielle exempte de grands ensembles.
Tirant profit des fantastiques travaux engendrés par la construction du Grand Versailles,  érigée en comté au début du XVIIIe siècle en faveur des Francini, célèbres fontainiers du roi, Villepreux connut un siècle plus tard l’occupation prussienne à la chute de l’Empire, une situation qui se répéta après la défaite de Sedan. Villepreux restait un bourg rural et agricole, commerçant aussi et ne se lotit que dans l’entre-deux-guerres avant que les Trente Glorieuses n’entraînent le développement des lotissements de maisons individuelles, échappant à la politique des grands ensembles qui frappait alors la périphérie parisienne.

Au cœur du Val de Gally.
Aujourd’hui, ville résidentielle mais aussi agricole, desservie par la gare de Villepreux-Les Clayes, la commune a su préserver son patrimoine architectural avec, notamment, l’église Saint-Germain l’Auxerrois du XIIe siècle, le château de Villepreux de la fin du XVIe siècle ou encore la maison Saint-Vincent du XVIIe siècle. Et met à la disposition des Villepreusiens des établissements scolaires jusqu’au lycée et d’innombrables installations sportives avec une piscine de plein air au cœur du complexe sportif Alain Mimoun ou encore le V Park avec ses terrains de football et sa piste d’athlétisme.

Une commune tranquille prisée des familles.
A une dizaine de kilomètres de Saint-Germain-en-Laye ou de Versailles, à une trentaine de kilomètres de Paris, Villepreux est restée à l’écart des grandes voies de communication et de leurs nuisances, ce qui en fait une commune tranquille, prisée par les familles avec enfants. Et présente un parc immobilier composé à 74% de maisons individuelles où se mêlent pavillons et petits immeubles collectifs, des constructions récentes mais aussi les villas près du golf de Saint-Nom-la-Bretèche ou l’habitat ancien du bourg.

Nos experts à VILLEPREUX

Informations sur l'immobilier à VILLEPREUX

Liens complémentaires

Calcul Du Taux De Rentabilité Evaluer Bien Immobilier Location Logement Péniche à Vendre Paris

VILLEPREUX Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir VILLEPREUX

  • Prix moyens constatés dans les Yvelines

  • Biens à vendre à VILLEPREUX

    • Les habitants de VILLEPREUX

      • Taux d'impositions à VILLEPREUX

        Les annonces de biens aux alentours de VILLEPREUX