Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

APL : la base de calcul va changer !

Par Christel Villedieu - Publié le 09/11/2017 - Mis à jour le 16/11/2017

APL : la base de calcul va changer !

A partir du 1er janvier 2019, le calcul du montant des APL prendra en compte le revenu en cours, et non celui d'il y a deux ans.

Décidément les APL sont au cœur de cette rentrée économique. Après avoir annoncé une baisse de 5 euros dans le courant de l’été, puis révisé le seuil au-delà duquel elles ne sont pas versées pour éviter des exclusions en masse, le gouvernement s’apprête à réformer leur mode de calcul.

 Jusqu'à présent le calcul des APL ne se basait pas sur les revenus de l'année en cours, mais sur ceux de l'avant-dernière année précédant la demande. Par exemple, les APL versées en 2017 étaient fixées en fonction des revenus de l'année 2015 (N-2). Ce décalage sera abandonné à partir du 1er janvier 2019, afin de tenir compte de la situation des allocataires en temps réel. 

"Le montant des APL que vous percevez prend pour référence votre revenu d'il y a deux ans. Donc si je travaille, alors que j'étais au chômage il y a deux ans, je touche un montant d'APL qui n'est pas en relation avec ce dont j'ai besoin aujourd'hui", déclarait récemmentau JDDJulien Denormandie, secrétaire d'État à la Cohésion des territoires, pour justifier cette réforme.

 

1 milliard d’euros d’économie pour l’Etat

 

Cette mesure devrait permettre à l’Etat d’économiser plus d'un milliard d'euros. Elle concernera 6,5 millions d’allocataires. Selon les observateurs, le changement pénalisera surtout les jeunes qui commencent à travailler puisque le mode de calcul actuel des APL à N-2 prend en compte leurs revenus, lorsqu’ils étaient encore étudiants.  

La modification de la base de calcul des APL s’ajoute à la baisse de 60 euros/mois dont bénéficient les locataires du parc HLM et qui devrait être compensées par une baisse des loyers contre laquelle les bailleurs sociaux sont vent debout.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    Les dernières exclusivités en location