Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Investir dans un garage

Par Christel Villedieu - Publié le 17/07/2013 - Mis à jour le 24/11/2016

Investir dans un garage

En ville, les places de parking sont limitées donc chères. L’acquisition d’un garage pour son propre usage ou pour le louer semble une stratégie payante à plusieurs titres. Explications.

L’achat d’un garage pour soi-même ou pour le louer doit s’effectuer après examen du marché local. Mieux vaut confronter les offres de stationnements aux alentours et l’état de la demande. Et puis il y a garage et garage !

 

 

Les dessous du garage

 

En ville, la place de stationnement se situe généralement en sous-sol, au pied de grandes résidences (construites à partir des années 60). Sachez qu’il existe des échelles de prix pour ce type de bien.

 

Ainsi, un parking se vend généralement 15 à 20 % moins cher qu’un box. Autre facteur influant sur la valeur : la situation. Les 1er et 2eme niveaux sont les plus chers car les plus appréciés pour leur facilité d’accès (proximité de l’entrée, de la sortie et des ascenseurs) et leur sécurité.

 

Moins cher qu’un studio, cet actif immobilier s’achète facilement compte tenu de son montant raisonnable. Selon les villes et les quartiers, il vaut quelques milliers, voire dizaines de milliers d’euros.

 

En matière de taxes, le propriétaire s’acquitte de l’impôt foncier. Toutefois, si le garage ne se situe pas dans l’immeuble de la résidence principale, mais à un kilomètre (ou plus) de ce lieu d’habitation, l’administration fiscale n’exige pas cette imposition. Le garage n’est plus considéré comme une dépendance.

 

Enfin, cet actif immobilier ne génère aucun entretien régulier et coûteux. Quant à la rentabilité annuelle, elle avoisine 6 à 8 %. Pour bon nombre de professionnels de l’immobilier, l’investissement dans une place de stationnement offre de nombreux atouts : outre une mise de fonds modeste, les charges sont faibles, les frais d’entretien réduits, les loyers sont libres donc non plafonnés et le bail est résiliable tous les trois mois. Enfin, il est aisé de récupérer l’emplacement en cas d’impayés de loyers.

 

 

Surfer sur un contexte porteur

 

La multiplication des contraventions, la suppression des places de stationnement par les municipalités (installation de bornes pour vélos et voitures en location, une volonté de donner moins de place à la voiture) participent au cauchemar des automobilistes qui tournent des heures en ville pour se garer. Reste que les fluctuations de prix sont importantes au sein d’une même ville ou d’un même quartier.

 

 

Un double cadeau pour soi même !

 

Disposer d’une place de parking offre une valeur d’usage inestimable. Plus la peine de perdre du temps pour trouver un point de chute ou de risquer l’amende ou l’enlèvement. Mais cet achat constitue une façon de mettre une somme à l’abri de l’inflation. Acheter évite de payer pendant des années un loyer, certes indolore mais en pure perte.

 

Ainsi, Isabelle se mord les doigts d’avoir payé pendant dix ans une place de parking 120 euros par mois (soit 14.400 euros sur 10 ans). A ce prix là, elle aurait pu l’acheter à crédit et avoir fini de le rembourser !

 

Où chercher ?

 

Pour dénicher ce type de produit, c’est souvent le bouche à oreille qui fonctionne. Dans les quartiers où l’offre est rare, les gardiens d’immeubles ont une longue liste d’attente de prétendants. Paradoxalement, la bonne adresse ne suffit pas à doper un prix. L’existence d’une offre abondante dans le secteur (stationnement résidentiel autorisé, présence de parkings publics, beaucoup de garages à louer) fait chuter la valeur.

 

Un agent immobilier connaissant bien son secteur sera en mesure d’indiquer s’il existe ou pas des problèmes de stationnement dans le quartier et à combien se loue ce genre de bien.

 

Pour compléter la vente d’un appartement (sans parking), il pourra orienter l’acheteur vers des vendeurs locaux (particuliers ou sociétés) de places de stationnement.

 

 

En savoir plus sur "le parking, un bon placement ?"

 

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Faites une estimation
immobilière gratuite
de votre bien
par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Century 21 collecte des données à caractère personnel afin de permettre au service réclamation de traiter au mieux votre demande. Les données mentionnées d'un * sont obligatoires. Conformément à la règlementation, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité, d'effacement, de limitation du traitement et d'opposition au traitement. Ces droits peuvent être exercés à l'adresse dpo@century21france.com. Pour plus d'information cliquez ici.

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location