Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Isolation acoustique : pour faire bonne mesure…

Par Christel Villedieu - Publié le 19/07/2016 - Mis à jour le 24/11/2016

Isolation acoustique : pour faire bonne mesure…

Après avoir multiplié les incitations voire les contraintes envers les propriétaires afin qu’ils réalisent des travaux de rénovation thermique, le législateur poursuit sa politique de réhabilitation du parc immobilier français en rendant obligatoires des travaux d’isolation acoustique et ce, à partir du 1er juillet 2017.

Quand des travaux importants sont prévus...

C’est un décret publié en juin dernier qui impose cette mesure à tous les maîtres d'ouvrage publics et privés, architectes, maîtres d'œuvre, bureaux d'études, particuliers, entreprises et artisans. Ouf ! nul n’a été oublié… Ainsi, dès lors que des travaux importants sont prévus (ravalement, réfection de toiture, rénovation énergétique, etc.), une insonorisation devra être concomitamment mise en chantier. Cela dit, on peut légitimement penser qu’isolations thermique et phonique devraient se rejoindre d’un point de vue strictement technique.

 

Seuls certains bâtiments sont ciblés.

Cette isolation sonore ne concerne que les zones exposées au bruit, autrement dit à proximité d’aéroports, de routes ou de lignes de chemins de fer le plus souvent. Et sont directement visés les immeubles d’habitation, les établissements d’enseignement, les locaux d’hébergement et de soins ainsi que les hôtels.

 

Des performances acoustiques à respecter.

Comme il se doit dans le pays des irréductibles Gaulois, un grand nombre d’exclusions à cette exigence a été décidé : les constructions provisoires ou dont la superficie est inférieure à 50m², les bâtiments à usage agricole, industriel, artisanal ou cultuel et les monuments historiques... Pour les autres, il s’agira d’insonoriser les parois vitrées et les portes, la toiture, les murs donnant sur l’extérieur, le tout assorti de seuils minimaux de performance phonique à respecter rigoureusement mais qui n’ont pas encore été définis à ce jour. Dans le doute, n’hésitez pas à consulter votre conseiller immobilier Century 21, parfaitement au fait de ces réglementations. Petit détail, néanmoins intéressant : cette loi n’aura d’effet que pour les devis signés à partir du 1er juillet 2017. Vous voyez ce qu’il vous reste à faire d’ici là ?



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez une estimation
immobilière gratuite
de votre bien
par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
 CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable.    

  Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.  

Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.

Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.

Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.  
 Lire la suite...

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location