Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Réunir avec succès deux appartements contigus

Par Didier Semo - Publié le 07/03/2012 - Mis à jour le 18/02/2016

Réunir avec succès deux appartements contigus

Acheter l’appartement à côté du sien est souvent une solution envisagée lorsque l’on veut plus de mètres carrés sans déménager.

Appréciable et parfois coûteuse, cette option n’est pas évidente à obtenir. C’est souvent une question d’opportunité ou d’opiniâtreté.

 

Pousser les murs de son appartement sans bouger de chez soi pour gagner des mètres carrés supplémentaires qui changeront l’espace et la vie ? C’est possible ! L’opération consiste à acheter le logement voisin du sien dans son immeuble.

 

Les atouts

La réunion de deux lots contigus cumule les avantages, surtout si vous êtes déjà propriétaire à la même adresse : pas de temps perdu en recherches et en visites, pas d’informations à récupérer sur l’immeuble et sur la copropriété, pas de déménagement à organiser et enfin la possibilité de rester dans un quartier que l’on apprécie.

 

Chance ou parcours du combattant

Pour aboutir à cette solution confortable, le scénario peut être simple (une question de chance) ou compliqué. Jean-Marc D., un parisien du XIe arrondissement, « a mis dix ans pour acheter les six chambres de bonne de son palier afin d’obtenir un appartement de 120 mètres carrés. ».

 

Les clefs du succès

Pour réussir son agrandissement, il faut que les voisins proches soient décidés à vendre, l’apprendre au moment opportun, et bien sûr être capable d’acheter à ce moment là. Difficile de programmer tout cela à l’avance ou alors il faut user de patience et de persévérance, pendant parfois de longues années.

 

Reste qu’il existe quelques inconvénients liés à cette transaction « à domicile ».

 

D’abord, mieux vaut ne pas partir avec l’idée de faire une bonne affaire. Pour décrocher l’appartement tant convoité, il faudra convaincre le propriétaire. Et pour ne pas courir le risque de le voir mis en vente à l’agence du coin et d’être acheté par quelqu'un d’autre, il faudra lui proposer un prix au moins équivalent à celui du quartier, voire plus pour être sûr de l‘emporter.

 

Ensuite, pas question de négliger une étape délicate à savoir l’obtention du feu vert de la copropriété. C’est le sésame nécessaire pour abattre le mur porteur ou percer le plancher qui sépare les deux lots. L’assemblée générale doit être consultée. Elle vote pour accepter ou non le projet. Mais rien n’est joué d’avance. Sans son approbation, l’opération est irréalisable.

 

 

En savoir plus sur "Copropriété, mode d'emploi"

 

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez une estimation
immobilière gratuite
de votre bien
par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
 CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable.    

  Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.  

Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.

Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.

Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.  
 Lire la suite...

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location