Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Louer chez l’habitant : un mode d’hébergement en vogue

Par Christel Villedieu - Crédit photo : Thinkstock - Publié le 30/09/2014 - Mis à jour le 24/11/2016

Louer chez l’habitant : un mode d’hébergement  en vogue

Le logement chez l'habitant fait de plus en plus d'adeptes car locataires et propriétaires y trouvent leur compte. Décryptage d'une tendance qui ne se dément pas.

Habiter chez l’autochtone est un phénomène en pleine expansion. Le propriétaire loue une pièce de son logement, généralement une chambre, et cohabite avec son locataire.

Revenus supplémentaires, interactions sociales..., cette pratique présente de multiples avantages pour le bailleur.

Et attire de nombreux postulants, notamment les étudiants et les jeunes actifs qui peinent à se loger pour des considérations financières. Présentation de cette tendance en trois points.

 

Financièrement intéressant.

C'est indéniable : ce mode de résidence s’avère financièrement intéressant pour les deux parties.

- Pour le locataire : cela coûte en général moins cher qu'un logement meublé traditionnel ou un logement vide. Souvent, à surface identique voire plus grande, le loyer est moindre.

En témoigne Julie, 23 ans, qui a logé chez l'habitant durant sa dernière année d'étude à Nice : J'ai vu l'annonce d'une retraitée qui proposait une chambre meublée de 35 m² au tarif d’un studio vide de mêmes dimensions. De plus, je profitais des parties communes.

 

- Pour le propriétaire : louer une pièce de son logement assure un revenu complémentaire non négligeable. Par ailleurs, il peut être exonéré d'impôts si le prix annuel ne dépasse pas un certain plafond.

Il est fixé, en 2015, à 184€ par mètre carré en Île-de-France et à 135€/m² pour le reste du territoire. Exemple : pour une chambre de 15 m² en région parisienne, le loyer ne doit pas excéder 2 760€ net par an, soit 230€ par mois.

 

A l’instar d’un meublé.

Le logement chez l'habitant s'apparente dans la loi à un logement meublé, même s'il n'existe aucune législation particulière à ce sujet. Il est de toute façon préférable d'établir un contrat de location. De ce fait, le bailleur pourra imposer une caution solidaire qui paiera à sa place en cas de charges ou de loyers impayés.

Le bail profite également au locataire puisqu'il lui donne accès à des aides d’État. Grâce à ça, j'ai pu recevoir l'APL (aide personnalisée au logement), explique Julie.

 

Des règles à définir.

La cohabitation n'est pas toujours facile. Il est donc recommandé d'établir des règles de vie pour s'épargner de mauvaises surprises. Le locataire doit par exemple demander s'il peut inviter des amis.

Il peut aussi souhaiter qu'on ne pénètre pas dans sa chambre sans son autorisation. Le propriétaire peut, quant à lui, exiger que son hôte la nettoie ainsi que les parties communes qu'il utilise, comme la salle de bains et les toilettes. Pour le reste, C'est une question de bon sens, de respect, déclare Julie.


 

 

A lire aussi : "Le contrat de location d'un logement meublé : 4 choses à savoir"



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    Les dernières exclusivités en location