Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Achat immobilier : le notaire est votre partenaire

Par Christel Villedieu - Publié le 24/08/2011 - Mis à jour le 24/11/2016

Achat immobilier : le notaire est votre partenaire

Le notaire joue un rôle central dans l’accomplissement d’une transaction immobilière. En plus d’encaisser diverses taxes pour le compte de l’État, cet homme de droit vous conseille et vous aide à prendre les dispositions juridiques adaptées à votre situation familiale, patrimoniale et/ou professionnelle.

Les frais de mutation dits « de notaire ».

Inévitables lors d’une transaction immobilière, ils sont réglés par l’acheteur le jour de la signature de l’acte authentique chez le notaire. Cette dépense avoisine 2% à 3% du prix d’un bien neuf et 7% à 9% d’un bien ancien, soit plusieurs milliers d’euros voire davantage.

Perçus par le notaire, près de 80% de cette somme reviennent à l’État et, dans une moindre mesure, aux collectivités locales sous forme de taxes diverses comme les droits d’enregistrement, la publicité foncière, les droits de mutation à titre onéreux, le droit départemental d’enregistrement, la taxe communale, etc.

Une partie de ces frais sert également à payer les débours, autrement dit les coûts engendrés par les démarches nécessaires à la préparation de la vente (état hypothécaire, documents d’urbanisme, frais de timbres, etc.).

Quant aux émoluments de cet officier de justice, inclus dans ces mêmes frais, ils font l’objet d’un barème national. Proportionnels au prix de vente, ils se montrent dégressifs. Ainsi, plus la valeur du bien sera élevée, plus le pourcentage de sa rémunération sera faible.

A noter que depuis mai 2016, les mutations immobilières et les formalités qui les accompagnent ne peuvent dépasser 10% de la valeur du bien (un cas rencontré essentiellement lors de la vente de caves, parkings, bref, de biens modestes.) et, par ailleurs, que les émoluments des notaires ont été abaissés de 1,40% par les pouvoirs publics.

 

Les dispositions juridiques particulières.

Dans l’attente de la signature de l’acte authentique, vous pouvez solliciter le notaire pour connaître les dispositions juridiques concernant cette transaction immobilière. Ainsi, certaines interrogations sont-elles judicieuses quand on devient propriétaire à deux : faut-il créer une société civile immobilière (SCI)? Acheter en indivision ? Se marier ou se pacser ? Faut-il en profiter pour changer de contrat de mariage ?

De la même façon, la constitution de ce patrimoine immobilier nécessite parfois la mise en œuvre de certaines procédures juridiques comme la donation-partage, la donation au dernier vivant, etc. Le notaire reste le meilleur interlocuteur pour trouver les solutions adaptées à votre cas particulier.

 

La taxe sur la plus-value immobilière.

Si vous revendez un bien qui n'est pas votre résidence principale et réalisez une plus-value, vous êtes redevable d'un impôt spécifique. Chargé de récolter cet impôt pour le compte de l’État, le notaire saura calculer le montant de cette imposition... à moins que vous ne bénéficiiez d'un cas d'exonération, ce dont il ne manquera pas de vous avertir.

 

 

En savoir plus sur "les frais de notaires"

                                       

 

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Votre rendez-vous d’estimation gratuite

Mon bien
Mes coordonnées
Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location