Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Donation d'un bien immobilier à vos enfants, comment ça marche ?

Par Christel Villedieu - Publié le 06/11/2009 - Mis à jour le 24/11/2016

Donation d'un bien immobilier à vos enfants, comment ça marche ?

Vous disposez d’un terrain, d’une maison ou d’un appartement dont vous n’avez pas l’usage ? Pourquoi ne pas donner ce bien à votre enfant ou petit-enfant ?

Ce geste lui donnera un sacré coup de pouce pour démarrer dans la vie. Mais la donation est un acte lourd et irréversible. Cette décision est-elle adaptée à votre situation ? Comment s’y prendre ?

 

La donation

En effectuant la donation d’un appartement ou d’une maison à votre enfant (ou petit-enfant), il devient l’unique propriétaire des lieux. C’est un cadeau précieux pour démarrer dans la vie. Le donataire (celui qui bénéficie du don) est libre d’en faire ce qu’il veut : l’habiter, le louer et même le revendre !

 

Donation

Utile pour transmettre

La donation constitue une voie royale pour préparer sa succession et distribuer son patrimoine de son vivant.

Grâce aux différents abattements en vigueur selon le degré de parenté, l’opération peut être fiscalement gagnante.

 

Ne pas donner trop et trop tôt

Sachez que cet acte est définitif, plus précisément "irrévocable" dans le jargon des juristes. Prenez garde de ne pas vous dépouiller. La distribution à titre gratuit d’une partie de votre patrimoine constitue un acte généreux et parfois dangereux.

Une fois sorti de votre patrimoine, le bien immobilier ne vous appartient plus. Il est donc important de faire ses comptes avant, et de mesurer les conséquences de ce geste sur son train de vie et son patrimoine personnel. 

Donation

Cet acte ne doit jamais fragiliser la situation financière du donateur (celui qui donne). Sous prétexte d’aider les générations les plus jeunes, il faut se garder de ne pas donner trop ou le faire trop tôt.

Aider ses enfants, c’est aussi se projeter dans l’avenir et se préparer par exemple à financer soi-même d'éventuels frais de dépendances.

La revente de ce bien ou sa location ne vous seront-elles pas utiles dans quelques années pour vous payer une maison de retraite ou une garde pour un maintien à domicile ? Pensez-y avant de donner !

 

A savoir : une solution moins radicale consiste à effectuer "une donation temporaire d’usufruit".

 

 

 

Le recours au Notaire

Donation

Faire cadeau d’un terrain, d’un appartement ou d’une maison nécessite de recourir à un notaire.

 

Cet homme de loi :

- vous conseillera sur les dispositions à prendre et rédigera les éventuelles clauses à spécifier dans l’acte.

- est le seul habilité à modifier le titre de propriété moyennant le paiement de "frais de notaire". Comptez environ un mois pour établir le nouvel acte. Il faudra au passage payer des droits de mutation à l’Etat.

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur "les frais de notaire"

 

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Votre rendez-vous d’estimation gratuite

Mon bien
Mes coordonnées
Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location