Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Acheter en couple : 5 astuces pour éviter le divorce !

Par Christel Villedieu - Crédit photo : Thinkstock - Publié le 24/09/2014 - Mis à jour le 25/11/2016

Acheter en couple : 5 astuces pour éviter le divorce !

Se lancer, en couple, dans l'achat d'un bien immobilier est une forme d'engagement. Avant de se lancer dans l'aventure, il faut donc se poser les bonnes questions. Voici cinq astuces pour éviter le divorce.

Etablissez votre budget commun
Les histoires d'argent sont souvent source de conflit dans un couple. Pour éviter tout désaccord, établissez votre budget avant de vous lancer dans les visites. Notez l'apport de chacun. Ce que vous préciserez au notaire au moment d'établir le compromis de vente avec le propriétaire. Un bon moyen de mettre les choses à plat.


 
Mettez-vous d'accord sur vos exigences
Lorsque l'on s'apprête à acheter un bien en couple, mieux vaut trouver un terrain d'entente. Faites, chacun de votre côté, une liste de vos exigences. Qu'est-ce qui, en couple, vous semble primordial, qu'est-ce qui serez, pour vous, rédhibitoire ? La lumière ? Le parking ? L'étage lorsqu'il s'agit d'un appartement ? Confrontez vos points de vue et définissez une liste de critères. 
 


Répartissez-vous les tâches
Il est important que vous vous impliquiez tous les deux de la même façon dans l'achat de ce bien. Vous ne maîtrisez pas trop les chiffres, à l'inverse, votre moitié n'aime pas éplucher les petites annonces. Répartissez-vous les tâches. L'un s'occupera du prêt, l'autre des visites. Cela vous permettra d'être équitables et surtout efficaces !
 


Soyez objectifs !
Au moment des visites, soyez objectifs ! Pensez à vos besoins et vos envies mais aussi à celles de l'autre. Vous avez eu un coup de cœur sur un bien, il vous rapproche de votre travail mais éloigne votre concubin du sien. Est-ce bien raisonnable ? Un appartement avec travaux vous séduit mais vous savez que votre compagne ou votre compagnon n'est pas prêt à s'en charger ou à attendre plusieurs mois avant de déménager ? Réfléchissez et prenez toutes vos décisions à deux.
 


Faites des concessions
Restez à l'écoute de votre conjoint. Ne vous lancez pas si vous n'avez pas eu un coup de cœur respectif sur un bien. Ne faites pas d'offre non plus, si vous n'arrivez pas à vous mettre d'accord sur le prix que vous êtes prêts à proposer pour ce logement. Faites des concessions au même titre que vous les faites pour autre chose. 

 

 

A lire aussi : "Acheter en couple : les avantages de souscrire à un régime matrimonial"

 

 

Retrouvez d'autres articles sur La Chaîne Immobilière.
 


Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez un rendez-vous d’estimation gratuite




  • Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Dans le même univers

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location