Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Immobilier : le guide de la gestion locative

Par Christel Villedieu - Crédit photo : Hemera - Publié le 29/09/2014 - Mis à jour le 24/05/2017

Immobilier : le guide de la gestion locative

Quand on est novice en immobilier, mettre en location son bien peut être une source de stress. Pour vous aider, il existe des professionnels qui gèrent à votre place votre bien immobilier.

Quand on est novice en immobilier, mettre en location son bien peut être une source de stress. Pour vous aider, il existe des professionnels qui gèrent à votre place votre bien immobilier.

Lorsque l'on cherche à louer un appartement ou une maison, trouver le parfait locataire est loin d'être suffisant. Une fois ce dernier déniché, il faut encore s'acquitter de formalités administratives qui peuvent s'avérer lourdes ou chronophages. La solution ? Confier l'ensemble des tâches administratives qui accompagnent la location d'un bien immobilier à un professionnel de la gestion locative.  


La gestion locative, qu'est-ce que c'est ?
Le propriétaire confie la gestion locative de son bien immobilier à un professionnel dûment habilité : un administrateur de biens, à un agent immobilier ou plus exceptionnellement à un notaire. Celui-ci doit obligatoirement détenir une carte professionnelle où figure notamment la mention « Gestion immobilière ». Ce gestionnaire agit pour le compte du propriétaire en étant mandaté pour procéder à la gestion du bien. À cet effet, un contrat dit de « mandat de gestion » est conclu entre le bailleur et le gestionnaire.

 

Quelles tâches sont confiées au gestionnaire ?
Une fois mandaté, le professionnel de la gestion locative a pour principales tâches de procéder à la visite du logement, de rédiger le contrat de bail et les quittances de loyer, de réaliser les états des lieux entrant et sortant, d'assurer la régularisation des charges et la révision du loyer. Il doit aussi veiller à ce que le logement soit toujours en parfait état de jouissance pour son locataire, et doit assurer le suivi des travaux éventuels. Si le propriétaire en fait la demande, le gestionnaire peut aussi se charger de sélectionner le locataire.

À qui s'adresse la gestion locative ?
Parce qu'elle est pratique et rassurante, l'option de la gestion locative a de quoi séduire de nombreux propriétaires de biens immobiliers, et ce quel que soit leur profil. Lorsque l'on vit loin du logement que l'on met à la location ou lorsque l'on part vivre à l'étranger, mandater un professionnel s'avère généralement la solution la plus sécurisante pour être certain de la bonne gestion de son bien. La gestion locative est aussi utile pour les personnes détenant un parc immobilier important, pour celles qui se sentent débordées ou qui ne souhaitent tout simplement pas s'occuper de la gestion de leur bien mis en location.

Combien coûte la gestion locative ?
Mandater un professionnel compétent pour s'occuper de la gestion de son bien immobilier a un coût. Le prix des services rendus est fixé d'un commun accord entre gestionnaire et bailleur, et correspond à un pourcentage, généralement entre 6 et 9% hors taxes des loyers annuels charges comprises. Si vous chargez le gestionnaire de sélectionner votre futur locataire, sachez que des honoraires de location vous seront facturés conformément au décret encadrant les honoraires de location de votre commune, ils correspondent en général à 1 mois de loyer environ. Même chose pour les travaux, pour lesquels certains gestionnaires prennent un pourcentage variable. Enfin, la rédaction d'un bail, celle des états des lieux ou celle de la déclaration fiscale des revenus locatifs peut être payante ou au forfait selon les professionnels.

Quels sont les avantages de la gestion locative ?
Confier la gestion de son bien à un mandataire a de multiples avantages. Cela tranquillise les propriétaires, qui se voient déchargés des tâches administratives inhérentes à la mise en location : la gestion courante (perception du loyer, rédaction des quittances, etc.), les aspects financiers et juridiques (rédaction du contrat de location, états des lieux, etc.) mais aussi celle d'éventuels travaux à effectuer dans le logement. En cas de problème, le gestionnaire aura pour mission de mandater des entrepreneurs qui se rendront sur les lieux, dresseront des devis et effectueront les réparations nécessaires.
En plus de la tranquillité d'esprit, faire appel à un gestionnaire permet également de bénéficier de ses conseils fiscaux et patrimoniaux. Si vous lui en faites la demande, ce dernier peut vous aider à déclarer vos revenus locatifs. Certains d'entre eux proposent même d'effectuer ces démarches à votre place.

Et les inconvénients ?
Souvent, administrateurs de biens et agents immobiliers proposent un « pack » qui ne comprend que l'encaissement des loyers, la délivrance des quittances, le paiement des charges et leur régularisation. Toute prestation « annexe » est facturée. Aussi, si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour gérer votre bien locatif, n'oubliez pas de vous renseigner sur l'étendue de chaque prestation et leurs coûts. Demandez également à voir la grille tarifaire des autres prestations payantes.

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    Les dernières exclusivités en location