Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Plus-values immobilières : comment réduire la facture grâce à vos travaux ?

Par Christel Villedieu - Publié le 27/01/2017 - Mis à jour le 27/01/2017

Plus-values immobilières : comment réduire la facture grâce à vos travaux ?

Si en vendant une maison qui n'est pas votre résidence principale, vous réalisez une plus-value, vous serez imposable à ce titre... Mais il est possible de faire baisser la facture.

Pour diminuer le montant de la facture fiscale sur les plus-values immobilières, vous pouvez jouer sur les travaux réalisés pour la maison. En effet, la plus-value va être calculée sur la base de la différence entre le prix de vente du bien et son "prix d'acquisition". Or le prix d'acquisition se compose du prix d'achat du terrain ou sa valeur le jour de son acquisition auquel il convient d'ajouter le coût des travaux de construction de la maison sur le terrain.

 

Pourront être pris en compte, à condition d'avoir gardé toutes les factures, le coût des matériaux, les factures des entreprises, les frais d'architecte... Les réductions d'impôt sur le revenu à l'occasion des travaux de construction sont cumulables avec la diminution d'impôt sur la plus-value immobilière. Il est aussi possible d'ajouter des travaux de construction, de reconstruction, d'agrandissement ou d'amélioration réalisés de façon postérieure à l'achat. Le coût de ces travaux peut aussi venir diminuer le montant de l'impôt de plus-value, à condition cette fois que le vendeur n'ait pas bénéficié à ce titre de réduction d'impôt. Un forfait de 15% est également proposé si la maison est achevée depuis plus de 5 ans. Au propriétaire vendeur de décider ce qui est le plus intéressant pour lui selon les factures regroupées.

 

Il est donc très important de bien différencier ces deux types de factures pour travaux : les premières, pour des travaux réalisés avant que la maison soit habitable, viennent définir le prix d'acquisition. Les secondes viennent majorer le prix et peuvent être regroupées dans un forfait de 15%. Bien les différencier au vu des factures et de la date à laquelle la maison est devenue habitable permet de cumuler ces deux sources de réductions fiscales. Attention à ce que toutes les factures soient bien cohérentes et classées dans la bonne catégorie (avant que la maison soit habitable ou après votre installation) afin de respecter les règles de l'administration fiscale.

 

Il peut être en revanche intéressant d'opter pour le forfait de 15 % si vous n'avez pas conservé toutes vos factures car aucun justificatif des travaux n’est demandé. Il peut s’appliquer même si vous n’avez pas fait de travaux ou fait appel à aucun artisan, si vous avez réalisé les travaux vous-même ou s’ils ont déjà été déduits de vos revenus fonciers.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez un rendez-vous d’estimation gratuite




  • Je valide ma demande

CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable. Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.
Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.
Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.
Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.
Lire la suite... Cacher le texte

Dans la même rubrique

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location