Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Plus-values immobilières : comment réduire la facture grâce à vos travaux ?

Par Christel Villedieu - Publié le 27/01/2017 - Mis à jour le 27/01/2017

Plus-values immobilières : comment réduire la facture grâce à vos travaux ?

Si en vendant une maison qui n'est pas votre résidence principale, vous réalisez une plus-value, vous serez imposable à ce titre... Mais il est possible de faire baisser la facture.

Pour diminuer le montant de la facture fiscale sur les plus-values immobilières, vous pouvez jouer sur les travaux réalisés pour la maison. En effet, la plus-value va être calculée sur la base de la différence entre le prix de vente du bien et son "prix d'acquisition". Or le prix d'acquisition se compose du prix d'achat du terrain ou sa valeur le jour de son acquisition auquel il convient d'ajouter le coût des travaux de construction de la maison sur le terrain.

 

Pourront être pris en compte, à condition d'avoir gardé toutes les factures, le coût des matériaux, les factures des entreprises, les frais d'architecte... Les réductions d'impôt sur le revenu à l'occasion des travaux de construction sont cumulables avec la diminution d'impôt sur la plus-value immobilière. Il est aussi possible d'ajouter des travaux de construction, de reconstruction, d'agrandissement ou d'amélioration réalisés de façon postérieure à l'achat. Le coût de ces travaux peut aussi venir diminuer le montant de l'impôt de plus-value, à condition cette fois que le vendeur n'ait pas bénéficié à ce titre de réduction d'impôt. Un forfait de 15% est également proposé si la maison est achevée depuis plus de 5 ans. Au propriétaire vendeur de décider ce qui est le plus intéressant pour lui selon les factures regroupées.

 

Il est donc très important de bien différencier ces deux types de factures pour travaux : les premières, pour des travaux réalisés avant que la maison soit habitable, viennent définir le prix d'acquisition. Les secondes viennent majorer le prix et peuvent être regroupées dans un forfait de 15%. Bien les différencier au vu des factures et de la date à laquelle la maison est devenue habitable permet de cumuler ces deux sources de réductions fiscales. Attention à ce que toutes les factures soient bien cohérentes et classées dans la bonne catégorie (avant que la maison soit habitable ou après votre installation) afin de respecter les règles de l'administration fiscale.

 

Il peut être en revanche intéressant d'opter pour le forfait de 15 % si vous n'avez pas conservé toutes vos factures car aucun justificatif des travaux n’est demandé. Il peut s’appliquer même si vous n’avez pas fait de travaux ou fait appel à aucun artisan, si vous avez réalisé les travaux vous-même ou s’ils ont déjà été déduits de vos revenus fonciers.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans le même univers

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location