Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Responsabilité en cas de sinistre : que se passe-t-il dans le cas des meublés ?

Par Christel Villedieu - Publié le 23/01/2017 - Mis à jour le 24/01/2017

Responsabilité en cas de sinistre : que se passe-t-il dans le cas des meublés ?

Aucune règle n'impose à l’occupant d'un meublé de souscrire une assurance habitation…

Les meublés ont aussi leur sinistralité avec comme première cause les dégâts des eaux, puis les vols et tentatives de vol, les bris de glace et enfin les incendies et le vandalisme.

Paradoxalement, puisque le turn-over accroît les risques, le locataire d’un meublé n’est pas tenu de souscrire une multirisques habitation (MRH). Elle n'est obligatoire que si le meublé est loué à titre de résidence principale. Toutefois, le propriétaire peut faire imposer cette obligation dans l'une des clauses du bail.

L’absence d'obligation de souscription d’une MRH ne dédouane pas pour autant le locataire : il est en effet responsable vis-à-vis du bailleur des dommages causés pendant son séjour. Et, en cas de sinistre, la présomption de responsabilité s’appliquera.

Si le locataire n’a pas d’obligation, le bailleur est plus contrôlé : la loi ALUR le contraint notamment à contracter une « propriétaire non occupant » (PNO). Elle lui permet de couvrir sa responsabilité civile en cas d'insuffisance des assurances du locataire et de la copropriété.

La PNO le protège aussi contre les sinistres courants. En l’absence d’un locataire responsable, elle garantit une couverture semblable à une assurance multirisques habitation classique.

Certaines formules couvrent les aménagements immobiliers ainsi que l’électroménager encastré de cuisine et de salle de bains à hauteur d’un certain plafond (par exemple 5 000 euros). En cas de sinistre, certaines options prennent en charge le montant des loyers pendant la durée des travaux à concurrence d’un certain nombre de mois (par exemple 6).

Le bailleur peut ensuite répercuter (ou pas) le coût de cette assurance PNO dans le montant du loyer.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    * Frais d'agences inclus hors frais de notaire.

    Les dernières exclusivités en location

    * Provision pour charges incluse.