Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité

Acheter un logement BBC : les plus et les moins

Par Christel Villedieu - Publié le 01/06/2011 - Mis à jour le 25/11/2016

Acheter un logement BBC : les plus et les moins

Depuis le 1er janvier 2011, les appartements et les maisons estampillés "BBC" (Bâtiment Basse Consommation) profitent de plus d’aides que les autres.

Cet effet d’aubaine ne doit pourtant pas occulter d’éventuelles déconvenues suite à cet investissement dans le vert. Revue de détails des avantages et des inconvénients.

 

Les plus

 

* Bénéficier d’un Scellier dopé : tout particulier qui investit dans ce genre d’habitation, profite du dispositif Scellier dans sa version la plus généreuse : soit 22 % du prix du bien en réduction d’impôt sur le revenu contre seulement 13% pour un autre logement non BBC. Autant dire que ces trois lettres constituent le sésame qui ouvre droit à une fiscalité sympathique.

 

* Obtenir un PTZ + plus musclé : les particuliers qui achètent pour la première fois un logement neuf peu énergivore ont droit à un Prêt à Taux Zéro (PTZ+) au montant plus généreux.

 

* Maitriser ses charges : grâce à la bonne isolation du logement et à l’utilisation parcimonieuse des énergies, les charges de copropriété (notamment de chauffage et de d’électricité) devraient être maîtrisées. C’est un atout car l’envolée annoncée du coût des matières premières devraient dans le futur alourdir les factures dans les années qui viennent.

 

logement BBC

Les moins

 

* Surpayer : le risque actuel consiste à surpayer ce genre de bien. En l’espace d’un an, les promoteurs ont majoré leurs tarifs de 5 à 7 % sous prétexte qu’il est plus compliqué et coûteux de construire durable. Cette inflation rend ces logements hors de prix, et l’écart se creuse avec d’autres opérations neuves labellisées HPE (Haute performance énergétique) ou THPE (Très haute performance énergétique). Pourtant, ces constructions affichent des performances thermiques tout à fait honorables.

 

* Pas de prime au loyer BBC : l’achat au prix fort ne rime pas pour un investisseur avec un loyer majoré. La plupart des administrateurs de biens affirment qu’un appartement BBC ne pourra jamais afficher une valeur locative plus élevée qu’un autre de même surface sans cette distinction. Dans une démarche patrimoniale, il y a aujourd’hui de bonnes affaires du côté des appartements non BBC que les promoteurs commencent à brader.

 

* Des économies de charges hypothétiques : elles sont pour l’instant virtuelles car il existe peu d’immeubles de ce genre déjà livrés, et habités depuis assez longtemps pour disposer d’un historique de consommations. Ensuite tout va dépendre des habitudes de consommation de l’occupant. Sans gestes verts, aucune économie ne sera possible.

 

* Pas de prime à la revente : les promoteurs font miroiter une prime à la revente grâce à ce fameux label en avance sur la règlementation. C’est vrai aujourd’hui, mais plus pour longtemps. Dès le 1er janvier 2013, toutes les habitations neuves seront en basse consommation. Devenue standard, cette norme sera alors en passe d’être dépassée par la réglementation thermique suivante (BEPOS, maison à énergie positive) qui se profile pour 2020. Depuis le 1er janvier dernier, l’affichage obligatoire du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) permet au logement économe en énergie de se démarquer des autres. Toutefois, il est impossible de savoir, si cette mesure aura un impact sur le prix de revente d’un logement BBC. Certains affirment que ce ne sont pas ces habitations qui seront valorisées mais les autres qui seront décotées.

 

 

A lire aussi : "J’investis dans un logement vert pour profiter du Scellier BBC"



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Demandez une estimation
immobilière gratuite
de votre bien
par CENTURY 21**

Merci de remplir le formulaire ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
 CENTURY 21, en sa qualité de responsable du traitement, réalise des traitements de données à caractère personnel pour la réalisation des estimations et le cas échéant, la gestion de la relation avec les prospects. Ces traitements sont rendus nécessaires pour répondre à votre demande d'estimation de votre bien et/ou d'informations et sont fondés sur votre consentement préalable.    

  Les données collectées sont destinées aux services concernés, et le cas échéant à ses sous-traitants et prestataires. Les sous-traitants et prestataires en question sont soumis à une obligation de confidentialité et ne peuvent utiliser vos données qu'en conformité avec nos dispositions contractuelles et la législation applicable.  

Elles sont conservées pour la durée de la réalisation de l'estimation et le cas échéant pour la gestion de la relation avec les prospects, les données seront conservées pour une durée ne pouvant pas excéder 3 ans à compter du dernier contact de votre part.

Conformément à la législation en vigueur, vous avez la possibilité d'exercer vos droits pour accéder, rectifier, effacer vos données, limiter leurs traitements, vous y opposer et demander la portabilité de celles-ci. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

Ces droits s'exercent soit par courrier électronique adressé à : dpo@century21france.com ou par courrier postal à l'attention du Délégué à la Protection des Données (DPO) - Century 21 France, 3 rue des Cévennes, Petite Montagne Sud 91090 Lisses, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.

Vous pouvez également adresser une réclamation auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS Cedex 07.  
 Lire la suite...

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location