Evaluez votre capacité de remboursement

Par Christel Villedieu - Publié le 12/03/2013 - Mis à jour le 24/11/2016

Evaluez votre capacité de remboursement

30 % : la limite à ne pas franchir.

Il est souhaitable que votre endettement total (immobilier et autre) n'excède pas 30 % de votre revenu net imposable. Ainsi, vos revenus mensuels doivent être au moins trois fois plus élevés que le cumul de vos mensualités. Une évaluation à réaliser avec votre conseiller financier enfonction de votre situation personnelle.

 

Un exemple :

Si vos revenus nets imposables annuels sont de 25.000 €, votre capccité d'endettement sera égale à 30 % de cette somme, soit 7.500 € sur un an.

 

Vous disposez donc d'une capacité de remboursement mensuel d'environ 625 €, dont il convient de déduire les éventuelles mensualités que vous remboursez déjà (automobile, crédit à la consommation...).

 

Continuez à profiter de la vie !

Ne surestimez pas vos perspectives de carrière, afin de ne pas étouffer sous le poids des mensualités.

C'est la recette de l'acheteur heureux !

 

Tranquille... demain aussi

Les emprunts sont souvent contractés sur 15, 20 ou 25 ans. Essayez de prévoir l'évolution de vos dépenses. En pensant par exemple aux études supérieures de vos enfants, à la venu possible d'un bébé, en intégrant aussi les dépenses liées à la future résidence : taxe foncière, charges, travaux.

 

A intégrer aussi

Le coût des assurances (décès, incapacité perte d'emploi) dans le plan de financement. Faire de même pour tous les frais annexes liés à l'acquisition (taxes, travaux...).

 

 

En savoir plus sur "Optimiser son apport personnel"

 

 



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location