Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Le Logement Etudiant : Les Aides au Logement

Par Didier André - Publié le 02/07/2015 - Mis à jour le 17/11/2016

Le Logement Etudiant : Les Aides au Logement

La plupart des étudiants locataires peuvent bénéficier d'une aide versée par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) qui est destinée à couvrir partiellement leur loyer.

Pour obtenir ces aides (APL et ALS) :  
- être titulaire d'un contrat de location (le bail ne doit pas être au nom de vos parents),
- occuper effectivement le logement à titre de résidence principale,
- avoir des ressources inférieures aux plafonds.
 
 
APL (AIDE PERSONNALISÉE AU LOGEMENT)
 
L'APL est versée directement par la CAF au bailleur ; le locataire ne verse donc que le solde du loyer restant. La demande de dossier étant sous votre responsabilité, vérifiez son contenu et son envoi dans les temps.

Vous pouvez percevoir l'APL si votre résidence principale est un logement qui a fait l'objet d'une convention passée entre le bailleur et l'Etat (HLM, certaines Cités U…).
 
Les personnes susceptibles de bénéficier de l'APL doivent se renseigner auprès de leur CAF suivant leur régime de protection sociale.


ALS (ALLOCATION DE LOGEMENT A CARACTÈRE SOCIAL)
 
C'est l'aide la plus souvent versée aux étudiants. L'ALS ne vous est versée que si le logement n'est pas conventionné. Il peut s'agir d'une chambre, d'un studio, d'un appartement, d'une maison.  Le logement peut, de plus, être vide ou meublé.  
 
Pour toucher l'ALS, vous devez remplir les conditions suivantes : être locataire d'un logement répondant à des normes minimales de superficie (9 m² au minimum si vous êtes seul, 7 m² par occupant supplémentaire) et de confort (une arrivée d'eau potable, chauffage, un évier et un WC), et disposer de ressources inférieures aux plafonds.  
 
Contrairement à l'APL, l'ALS est versée directement au locataire, à moins que le propriétaire ou son mandataire ait fait la demande auprès de la CAF d’un versement à son profit. Dans ce cas, l’ALS comme l’APL vient en déduction du montant du loyer réclamé.  


COMMENT SONT CALCULÉES LES AIDES ?
 
Le montant des aides varie en fonction de vos ressources, du loyer du logement, du nombre de colocataires, de la nature du logement, du lieu d'habitation...


LE PAIEMENT DES AIDES
 
Le cas du premier mois :
Les dossiers sont, en principe, traités et mis en paiement en 6 à 8 semaines.  
Attention, il n'y a pas de versement pour le 1er mois d'occupation, et l'aide est versée  "à terme échu" : il ne faut donc attendre aucun versement avant un délai de 2 mois après votre entrée dans les lieux.
 
Le cas du dernier mois :  
Attention à la date de départ de votre logement : vous toucherez le dernier mois uniquement si vous quittez les lieux le dernier jour du mois.  
 
Pendant l'été (juillet - août) :
L'ALS est suspendue pour tous les étudiants au 1er juillet de chaque année, sauf s'ils s’adressent à la CAF dont ils dépendent, indiquant qu'ils gardent le logement tout l'été.  
 
 
LES PIÈCES À FOURNIR
 
Les demandes d'aides au logement doivent être effectuées auprès de la CAF dont dépend le logement concerné. Pour l'ALS, le dossier doit être constitué et envoyé par l'étudiant lui-même. Pour l'APL, le dossier est, en général, fourni puis transmis à la CAF par le bailleur.  
 
Les documents à fournir sont les suivants :
 
- La déclaration de ressources de l’année n-1 ou n-2,  
- Le bail (ou contrat de location) : original ou copie certifiée conforme (cela se fait en mairie),
- La quittance de loyer du mois d'entrée dans les lieux : original ou copie certifiée conforme (si vous êtes en colocation, une quittance par colocataire ; si vous habitez un meublé, vous devez l'indiquer sur votre demande et la quittance doit faire apparaître l'intégralité de vos charges),
- La photocopie du livret de famille, de votre carte d'identité ou de votre passeport en cours de validité recto verso (ceci remplace la fiche d'état civil désormais supprimée),
- Un relevé d'identité bancaire (RIB),  
- Et tous les justificatifs de votre situation actuelle (carte d'étudiant, certificat de scolarité, carte de séjour ou récépissé de renouvellement si vous êtes de nationalité étrangère…).
- Des photocopies suffisent.

 

 

Une adresse incontournable : www.caf.fr

 

 

 

> Pour télécharger le guide complet du logement étudiant, cliquez ici

 

 

Consultez également :

- Logement étudiant : Préambule

- Logement Etudiant : Location non-meublée

- Logement Etudiant : Location meublée

Logement étudiant : Dépôt de garantie et caution

- Logement étudiant : Ecologie rime avec économie

- Logement Etudiant : Colocation

- Logement Etudiant : Conseils pratiques

- Logement étudiant : Petit Lexique de l'immobilier

Logement étudiant : Quel budget prévoir

- Logement étudiant : Adresses utiles

 

 

>>> Découvrez Nexity-Studea, le N° 1 de la résidence pour étudiants

 

 En savoir plus sur : "Préparer son dossier de location"



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Et si vous achetiez...

Quels biens pourriez-vous acquérir en fonction de votre budget mensuel ?

En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt.
Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

    • ans
    • %
    • Mentions légales
      En saisissant les informations demandées, vous obtiendrez une estimation de votre droit à prêt. Ce calcul est basé sur un taux moyen et déterminé en fonction de votre apport.

      Cet outil simplifié vise à permettre à l'internaute de disposer d'une évaluation rapide à partir de quelques éléments, à charge pour l'utilisateur de renseigner correctement et sous sa propre responsabilité les champs proposés.

      Les résultats générés par notre calculette en ligne restituent une simple indication. Seul un organisme de crédit ou un établissement bancaire pourra, en fonction de votre situation personnelle, vous communiquer un montant de droit à prêt et les conditions qui s'y rapportent.

      Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

      Informations non contractuelles.

    Pour cette mensualité,
    votre droit d'emprunt s'élève à

    Dans le même univers

    Les dernières exclusivités en vente

    Les dernières exclusivités en location