Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Immobilier à ST GERVAIS LES BAINS

Saint Gervais-les-Bains

Inévitable lieu de passage, les Hautes Alpes ont été parcourues depuis les temps immémoriaux par de nombreux peuples nomades. Certains s’y installèrent et fondèrent de petits hameaux.

Saint Gervais-les-Bains

Par Pierre Grammat - Publié le 16/07/2018 - Mis à jour le 16/07/2018

  • Département : Haute-Savoie (74)
  • Région : RHONE-ALPES
  • Population :
  • Propriétaires : %
  • (source : Insee)

Les biens à louer

771€

Les biens en vente

247 668€

Un carrefour commercial.

Ce furent cependant les Romains qui, bien avant notre ère, en traçant des voies de circulation afin de faciliter le transport des troupes et des marchandises à travers les montagnes, désenclavèrent cette région qui put alors tirer profit, au-delà de ses activités agricoles, du commerce. Puis ce furent les invasions barbares qui précédèrent la christianisation et le système féodal qui favorisèrent l’expansion de ces hameaux montagnards. Saint-Gervais, à l’instar des autres villages qui s’y agrègeront bien plus tard pour former la commune actuelle, dépendait des seigneurs de Faucigny, ce qui ne l’empêcha pas de subir les dommages collatéraux d’interminables luttes de pouvoir entre Français, Genevois et Savoyards. Pour finalement revenir au duché de Savoie au XIVe siècle, et devenir un important centre commercial grâce à sa foire annuelle.

 

Une destination pour les grands de ce monde.

Alors que les grandes puissances se disputaient ces territoires de montagne, ces bourgades de paysans durs à la tâche n’en poursuivirent pas moins leur destin, subsistant pour l’essentiel de leur production agricole, de l’élevage aussi et d’un peu d’artisanat. Puis, au XVIIIe siècle, des Britanniques entamèrent une expédition sur la Mer de Glace dont ils chantèrent les louanges dans toute l’Europe. Si bien que, dès le début du siècle suivant, les Alpes étaient devenues une destination de villégiature très prisée par les grands de ce monde qui s’y firent construire de belles villas, notamment à Saint-Gervais, pendant que s’y édifiaient palaces et hôtels luxueux.

 

La ruée vers l’or blanc.

En ce début de XIXe siècle, alors que les thermes revenaient à la mode (on disait «prendre les bains»), des sources furent découvertes sur le domaine de Saint-Gervais. Un centre de soins y fut construit et accueillit de nombreux patients en cure. Malheureusement, trente ans après l'annexion de la Savoie à la France par la grâce de Napoléon III. La station thermale fut dévastée par une gigantesque coulée de boue qui submergea le village. L’établissement fut néanmoins reconstruit, participant dès lors du développement de la localité. Quelques décennies plus tard, la ruée vers l’or blanc allait radicalement transformer la plupart de ces vallées alpines qui se métamorphosèrent en autant de stations de ski et de destinations vacancières estivales. Et même si l’économie locale comptait encore quelques productions agricoles, ce fut le tourisme de masse qui en fit la richesse.

 

Toutes les formes de tourisme y sont accueillies.

Fière de son tramway, plus haute ligne de chemin de fer de France, de son centre thermal au cœur d’un parc arboré de 10 hectares, mais aussi de la Maison-forte de Hautetour du XIIIe siècle qui accueille le musée de la compagnie des guides, Saint-Gervais se veut non seulement une destination pour les vacances d’hiver et d’été mais aussi un lieu dédié au tourisme d’affaire grâce à ses multiples infrastructures. Bien entendu, les Saint-Gervolains bénéficient de toutes les activités offertes aux touristes tout au long de l’année avec sports de glisse et aquatiques, parapentes et sports aériens, randonnées pédestres ou à VTT mais aussi d'un casino et de cinémas. Mais disposent par ailleurs d’établissements scolaires jusqu’au collège et de tous les équipements d’une ville de cette importance.

 

Le toit de l’Europe.

Labellisée quatre fleurs mais surtout connue du monde entier pour abriter sur son sol le toit de l’Europe, le Mont-Blanc, Saint-Gervais fait partie du domaine skiable Evasion Mont-Blanc avec ses voisines Megève, Les Contamines, Combloux et La Giettaz, qui déroule 400 km de pistes dans un décor majestueux. Mais reste également une destination estivale grâce à ses innombrables possibilités de randonnées jusqu’aux différents refuges qui parsèment ces montagnes, dont celui du Goûter, qui, à 3835 mètres d’altitude est le plus haut de France. La cité savoyarde qui se partage entre hameaux, écarts et centre-ville, présente un parc immobilier composé à 67% de résidences secondaires et à 33,4% de maisons individuelles où se côtoient bâtiments de la Belle Époque, chalets typiques et habitats modernes.

Nos experts à ST GERVAIS LES BAINS

Informations sur l'immobilier à ST GERVAIS LES BAINS

Immobilier à St gervais les bains : Pour aller plus loin

ST GERVAIS LES BAINS Les agences CENTURY 21 et les points d'intérêt dans la commune

Découvrir ST GERVAIS LES BAINS

  • Prix moyens constatés en région RHONE-ALPES

  • Biens à vendre à ST GERVAIS LES BAINS

    • Les habitants de ST GERVAIS LES BAINS

      • Taux d'impositions à ST GERVAIS LES BAINS

        ST GERVAIS LES BAINS : Les dernières exclusivités en vente

        Les annonces de biens aux alentours de ST GERVAIS LES BAINS