Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Retour à l'accueil

CENTURY 21, N°1 des agences immobilières dans le monde

Mon compte

Les acquéreurs immobiliers en 2014 sont-ils tous riches ?

Par Christel Villedieu - Crédit photo : MyTF1News - Publié le 24/11/2014 - Mis à jour le 25/11/2016

Les acquéreurs immobiliers en 2014 sont-ils tous riches ?

N'y-a-t-il que les gens "riches" qui puissent accéder à la propriété, acheter une maison ou un appartement ? Les chiffres de l'année 2014 montrent que la réponse est à nuancer...

Si le nombre de ventes totales durant le premier semestre 2014 est à la baisse, notamment à cause du faible nombre de ventes d'appartements, il convient tout de même de noter que, profitant de la baisse du prix au mètre carré et de conditions de crédit avantageuses, ce sont les employés (à 41,7%) et les cadres moyens (à 24,6%) qui composent l'essentiel des acquéreurs immobiliers.

Pas forcément, donc, la population à laquelle on s'attend, puisque ce n'est pas celle qui, a priori, possède les plus hauts revenus. Etrangement, pour les catégories socio-professionnelles supposées avoir un pouvoir d'achat supérieur, on assiste à une baisse du nombre d'accédants à la propriété. C'est notamment le cas parmi les cadres supérieurs.

Avec l'entrée en vigueur de la loi ALUR et la baisse des ventes à titre d'investissement locatif, aujourd'hui, ce sont près de 73 % des transactions qui sont réalisées pour acheter une résidence principale. L'achat de résidences secondaires recule sensiblement pour représenter moins de 7% du volume total des ventes. Quant aux investisseurs, ils sont fortement refroidis pour ne pas dire découragés par les prises de position du gouvernement sur les éventuelles réquisitions, la taxation des plus-values et l'encadrement des loyers.

Si l'on regarde de plus près les tranches d'âge, on s'aperçoit que les moins de 30 ans sont de plus en plus présents parmi les acquéreurs. Ils représentent aujourd'hui près de 20% du marché, un pourcentage quasi équivalent à celui des 40-50 ans. Cela prouve donc une chose : les temps ont changé. Avec la baisse des taux d'intérêts et le recul des prix immobiliers, il est aujourd'hui plus facile de devenir propriétaire. Pas besoin pour cela d'avoir une fortune à faire fructifier dans la pierre...

 

 

Retrouvez d'autres articles sur La Chaîne Immobilière.



Suivez l'actualité immobilière et rejoignez-nous

Bénéficiez d'une
estimation de votre
bien par CENTURY 21

Demandez votre estimation gratuite** en remplissant le formulaire
ci-dessous :

  • 1 Mon bien
  • 2 Mes coordonnées
  • Veuillez choisir une agence dans la liste.
Je valide ma demande
*Champ obligatoire
**Dans les agences participantes
Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les renseignements fournis sont strictement confidentiels et ne peuvent être communiqués à des tiers sans votre autorisation. l'article 27 vous donne la possibilité d'y avoir accès et de les faire rectifier si nécessaire. Si vous ne souhaitez pas que nous conservions ceux-ci, nous vous serions reconnaissants de nous en informer par écrit ou par mail.

Dans le même univers

Les dernières exclusivités en vente

Les dernières exclusivités en location